Vous avez adopté un chat timide, que faire ?

DSC_0170Avez-vous déjà vécu cela : tout excité à propos de votre nouveau chat, vous êtes anxieux ou anxieuse à l'idée de lui donner une maison pour la vie, comme il l'attend. Et dès que vous ouvrez la boîte de transport, il fuit. Aucun signe de lui durant des jours, mis à part la nourriture qui manque dans la gamelle et des pipis dans la litière. Ou alors, quand vous regardez sous les meubles dans le coin le plus sombre sous le canapé, vous apercevez une paire d'yeux terrifiés qui vous fixent…

Et voilà, vous avez adopté un chat timide ! Mais pas d'inquiétude ! Vous pouvez aider votre nouveau copain à sortir de sa réserve. C'est une question de temps et de patience. Et voici quelques trucs pour vous y aider :

1 : Comprendre que ce n'est ni votre faute, ni la sienne : vous avez introduit ce chat dans votre vie avec de très bonnes intentions, et il y a 99% de chances que vous n'ayez rien fait pour provoquer cette réaction. Votre chat a pu être traumatisé auparavant ou il n'a jamais eu l'occasion d'être correctement socialisé.

2 : Patience et compassion sont les clés de la réussite : cela peut être très frustrant d'essayer encore et encore d'aider votre chat sans succès. Vous pouvez même en être au point de penser à le rapporter au refuge... Mais s'il vous plait, ne lâchez pas l'affaire ! Vous avez sans doute déjà été dans des situations où vous étiez terrifié ou traumatisé. Souvenez-vous de ces périodes et réfléchissez à ce qui a pu vous aider.

3 : Commencez avec un espace restreint : idéalement, quand vous amenez un nouveau chat à la maison, vous l'installez dans une petite pièce, comme une chambre d'invités, une salle de bains, ou quelque chose qui y ressemble, avec de quoi se coucher, manger, boire et une litière et des jouets.

4 : Laissez-le au calme : un match de foot ou un jeu vidéo de guerre sont des bruits amusants pour vous, mais pas tant que cela pour les chats. Non seulement ils ont une ouïe très sensible, mais en plus, les gros bruits terrorisent les chats timides.

5 : Parlez au chat avec une voix douce : baissez le ton et le volume de votre voix, expliquez au chat ce que vous allez faire et nommez-le souvent par son nom. Imaginez que vous parlez à un bébé qui a besoin de réconfort. Vous pouvez aussi lui chanter une petite berceuse.

6 : La nourriture est un moyen puissant pour gagner l'amitié des chats : même le plus timide des chats peut être gagné par de la nourriture appétante. J'ai pu faire sortir un chat terrifié et traumatisé réfugié sous le canapé avec une boîte de nourriture pour chats au thon…

7 : Laissez le chat vous approcher : quand votre chat timide sort la tête de sa cachette, ne vous précipitez pas pour le toucher. Laissez votre main dans une position relâchée, la paume vers le sol, et laissez le chat décider de la distance raisonnable à garder avec votre main.

8 : Utilisez les phéromones qui calment : elles sont les équivalents synthétiques des phéromones de bien-être que les chats laissent sur vos meubles quand ils se frottent dessus. Branchez quelques diffuseurs et laissez-les vous aider.

9 : Restez positif : n'arrêtez pas vos efforts, même si votre chat régresse et se renferme en réaction avec quelque chose que vous avez fait. A la place, terminez votre séance d'approche avec une action qui a été appréciée par lui et par vous la fois précédente.

Si vous voulez en savoir plus, sachez qu'il existe un livre écrit par l'association "Best Friends Animal Society", qui est un guide pour socialiser les chats timides ou apeurés. Il comprend des instructions à suivre pas à pas.

Cet article est paru sur Catster.com. Ecrit par Jane A Kelley en anglais…. La traduction est approximative, mais l'essentiel y est !