Les chats blancs doivent se méfier du soleil

Grisette avant les soins.
Son oreille est soignée.

Grisette remercie l’association pour les soins et l’opération de son oreille.
Maintenant, elle ne souffre plus autant...
La douleur est encore là, mais elle est très supportable et va en s’amenuisant, ce qui se voit au comportement de la chatte, qui reprend une vie normale.
Elle mange bien et elle passe sa journée sur l’arbre à chat à regarder les chats dehors, sans chercher à sortir. 
Elle est encore très sauvage et il n’est toujours pas possible de la toucher. Cependant, elle se laisse approcher de très près sans s’enfuir, comme avant.
Stérilisée par l’association en 2014, Grisette a environ 4 ans et demi ; c’est un petit format qui pèse moins de trois kilos.
Elle sera relâchée à la fin de son traitement antibiotique et reprendra le cours de sa vie de chat dans mon jardin...


Il faut absolument prévenir les personnes qui ont la chance de vivre avec un chat blanc ou qui possède une ou deux oreilles blanches : la dangerosité du soleil sur leur petit compagnon est bien réelle…
Grisette a développé un carcinome, un cancer de la peau, sur son oreille blanche, car elle passait trop de temps au soleil.
Pour les chats sauvages comme elle, il n’y a rien que l’on puisse faire. Mais on peut agir pour les chats sociabilisés en leur mettant de la crème solaire ou en les empêchant de s’endormir trop longtemps sous l’astre ravageur qu’est devenu notre soleil !

Anne-Line, mars 2019