La ronron thérapie

100_6647La France compte neuf millions de chats.

Le chat, par son ronron, apaise, calme l'être humain. Depuis longtemps, plusieurs civilisations connaissent, intuitivement ou par simple observation, ces bienfaits. De nos jours, des études scientifiques le prouvent, si besoin était !

Il n'y a pas moins de trente facteurs neuro-biologiques qui influent positivement sur l'être humain.

Ainsi, le ronronnement de l'animal favorise la cicatrisation ! Il a un effet également sur la respiration, le cœur, la pression artérielle, le stress...

Sa présence apaisante et divertissante, mais aussi discrète, est tout a fait indiquée pour les personnes seules ou âgées. Elle leur apporte réconfort et présence, ainsi qu'un sentiment d'utilité à travers les soins qu'elles doivent prodiguer au chat.

A Tokyo, il existe sept bars à chats et pour 8 à 10 euros de l'heure, vous pouvez caresser un petit félin et vous occuper de lui. En échange, il vous offrira un ronron de qualité !

Voilà encore une bonne raison de respecter cet animal et de lui offrir une stérilisation en échange de tout ce qu'il nous apporte. Et selon la formule à la mode : c'est du gagnant – gagnant !

Ce son basse fréquence permet d'augmenter la sécrétion d'endorphines (hormones du plaisir) dans le cerveau.

Source : Femme Actuelle no 1100 - octobre 2005- Télé Matin sur France 2 d'octobre 2009.

La ronron thérapie fonctionne aussi avec les chiens !