La stérilisation est une nécessité !

angel-rue

Vendredi 2 septembre 2016

14 h 20 : un appel au secours de la part d'un adoptant apparait sur Facebook.

J'appelle Les Chats libres de Nîmes Agglo, qui répondent toujours positivement dans les cas d'urgence. Je suis d'accord pour aller chercher cette minette, qui se trouve dans une rue en "piteux état", me dit Gianluca.
Nous arrivons, et la voilà qui a disparu ! Nous la recherchons sous ce soleil de plomb, car il nous parait impossible d'attendre plus longtemps ! Gianluca l'avais déjà vue, elle porte une énorme blessure à l'odeur nauséabonde sous le ventre.

Finalement, nous finissons par la trouver dans une autre rue. Elle s'était réfugiée sous une voiture ! Nous la prenons pour la mettre dans une caisse de transport, mais elle se débat, elle nous griffe, elle nous mord, tant sa souffrance est intense.

angel-syl-2

Mon tour arrive chez le vétérinaire. Son pronostic est très sombre : "Il s'agit d'une tumeur mammaire énorme. Même si on opère, il n'est pas certain qu'elle survive à l'opération. Et quand bien même, cela n'est qu'une question de temps, car les ganglions ont envahi son abdomen et ses poumons."

Le vétérinaire nous renseigne sur la proche et triste fin qui l'attendait si nous n'étions pas intervenus.

Dans ton malheur, tu as eu de la chance de croiser Gianluca qui est très triste.

ANGEL-SYL-3 Maintenant, je vais pouvoir faire éclater ma colère. Le vétérinaire est formel : cette chatte n'a jamais été stérilisée ni authentifiée. Elle aurait fait quatre portées par an pendant 8 à 10 ans, et il est normal que cette tumeur mammaire soit apparue !
angel-syl-1

Je ne sais pas si elle appartenait à quelqu'un. Elle était adorable, se laissait caresser sans problème et il lui restait encore beaucoup d'énergie. Elle était jolie !

Elle ne pouvait qu'appartenir à quelqu'un, et avait dû être fichue dehors quand les choses se sont gâtées pour elle...
Je me trompe peut-être, mais peut-être pas !

LA STÉRILISATION EST UNE NÉCESSITE !

Combien de fois devra-t-on encore le crier sur les toits, sur Facebook, sur Twitter... ?

Quel malheur d'être une chatte (ou un chat) de rue !

Quel malheur d'être une chatte-pas-de-la-rue quand les propriétaires ne la font pas stériliser !

RIP Angel ! Tu étais toute blanche... comme les anges...  Heureusement que tu as croisé Gianluca, il t'a évité de partir dans d'atroces souffrances ! Trop de chatons ; à raison de 4 portées par an, tu avais entre 8/10 ans. Tu étais une usine à procréer !

Sylvana, le 2 septembre 2016