Lu dans Midi Libre du 12 août 2021

Merci à Stéphanie Froliger pour son article sur les soucis rencontrés dans la commune de Caveirac. En effet, nous agissons dans cette commune depuis plusieurs années. En  2021, une convention a été signée pour que nous aidions à trapper les chats afin de les stériliser. Nous soignons les malades et nous retirons des chatons ou adultes en vue de les faire adopter sans que cela coûte un centime à la commune et donc aux habitants. Malgré tout, les bénévoles rencontrent de graves soucis avec les riverains, qui en veulent toujours plus ! Nous avons donc saisi la préfecture du Gard pour faire respecter la loi, qui autorise le nourrissage des chats sur la commune. Ce double discours est d’autant plus incompréhensible quand celle-ci les stérilise ! Nous attendons une réponse.

Articles recommandés