Raven, 7 ans, grise aux yeux ambre, très douce

NÎMES (300 mètres de La Coupole) – Raven a vécu sept ans dans le jardin d’une dame âgée, qui ne la laissait pas entrer chez elle. Depuis tout ce temps, elle dormait dehors sans même bénéficier d’un abri aménagé. Ben oui, quoi ! Déjà, on lui filait à manger, hein, faut pas pousser !

La dame nous a dit que nous pouvions bien la prendre, puisque ce n’était pas son chat.

Ok ! La bénévole a filé chez le vétérinaire, où je l’ai rejointe, pleine d’espoir, car la chatte semblait tatouée. Tatouage il y avait, mais il était illisible ! Christelle et moi étions pourtant ravies à l’idée d’annoncer la bonne nouvelle à sa famille. Elle aurait versé des larmes de bonheur et se serait montrée éternellement reconnaissante vis-à-vis des bonnes âmes qui avaient secouru la minette, maigre et malade des quenottes. Nous rêvions tout haut, ça virevoltait partout avec de petits oiseaux et des fleurs qui tombaient du ciel, c’était mièvre peut-être, mais c’était beau… Nous nous sommes réveillées vite fait et je suis rentrée à la maison, vraiment dépitée, avec la minette… Que faire ?

Chercher une famille d’accueil ? C’est le truc le plus simple de l’univers, c’est connu. J’ai commencé par les évidences : les amis qui ont parlé d’adopter un jour… les voisines…. nada, rien, nichts. Merdalors. A court d’arguments, j’ai regardé dans mon portable, un peu au hasard. Super ! J’avais échangé des SMS avec une voisine nouvellement arrivée dans le quartier. Elle avait perdu son chat, espérait toujours le retrouver et était d’accord pour faire famille d’accueil entretemps. Une paire de SMS plus tard, une fois l’affaire entendue, j’ai livré la minette à ces personnes formidables, qui connaissent les chats. J’étais ravie et elles aussi. J’ai reçu un nouveau message SMS de leur part vingt minutes après mon départ : la minette était déjà dans leur bras et ronronnait… ça allait bien se passer !

Cela se confirme, car Raven a rapidement été dans les bras de sa famille d’accueil. J’ai idée que le confort va bien avec son grand âge !
Pour la rencontrer, il faut envoyer un SMS au 06 10 71 23 27 et prévoir une participation financière de 60 € en espèces.

Une copie de votre pièce d’identité et d’un justificatif de domicile sont également nécessaires à l’établissement du contrat d’adoption que vous signerez.
Toute adoption doit être un acte mûrement réfléchi et non juste un coup de tête. Une adoption dure toute une vie et n’est pas vouée à apporter du réconfort en période de confinement. Il faut penser aux frais, tant alimentaires que vétérinaires, qu’un tel engagement engendre, mais aussi au mode de garde à organiser lors de vos longs déplacements ou vacances.

Bien lire ici : Notre vocation est de placer au mieux les animaux pour qu’ils soient le plus heureux possible, ainsi que leurs propriétaires. À lire avant l’adoption : l’adoption  et une fois l’adoption effective : nos conseils

Nous vous invitons à écouter et suivre les conseils qui vous seront donnés lors de l’adoption. Ils sont donnés pour que votre vie et celle de la minette soient de la meilleure qualité possible ensemble !

Articles recommandés