Prince Igor, 4/5 ans, noir avec petit médaillon blanc

250 269 610 851 568

NÎMES – Prince Igor est vraiment très gentil, proche de l’humain et très élégant : haut sur pattes, tête altière, c’est un vrai prince. Il a dû être abandonné et s’est retrouvé dans un lieu de nourrissage. Il a adopté ses nourrisseurs et les attend de « patte » ferme ! Il est si heureux d’avoir notre compagnie qu’il marche dans nos jambes. A son arrivée sur le site, il s’est montré très timide, ne mangeant pas, mais se montrant très demandeur de caresses.

Aujourd’hui, il a rejoint une famille d’accueil, car ses nourrisseurs, le sentant très malheureux, ne pouvaient pas le laisser dans la nature .

Il se montre extrêmement gentil et sociable également avec les autres chats de la maison : la cohabitation ne pose aucun problème, car c’est un chat assez soumis et sans aucune agressivité envers les humains ou ses compagnons félins.

Ce chat est un compagnon idéal. Il est castré, identifié et déparasité.

Si vous souhaitez lui offrir un toit, contactez Catherine G. au 06 64 24 84 75.

Une participation aux frais vétérinaires de 90 €, dont 40 € en espèces, vous sera demandée.

Prévoyez une pièce d’identité, ainsi qu’un justificatif de domicile.

L’adoption sera effectuée dans le cadre d’un contrat d’adoption, d’un certificat que vous trouverez dans comment l’accueillir et le comprendre-certificat d’engagement ,  qui engage l’adoptant à s’occuper correctement de l’animal. Nous nous réservons le droit de visiter le chat, comme il est mentionné dans le contrat.

Toute adoption doit être un acte mûrement réfléchi et non juste un coup de tête. Elle dure toute une vie. Il faut penser aux frais, tant alimentaires que vétérinaires, qu’un tel engagement engendre, mais aussi au mode de garde lors de vos longs déplacements ou vacances. Notre vocation est de placer au mieux les animaux pour qu’ils soient le plus heureux possible, ainsi que leurs propriétaires.

À lire avant l’adoption : l’adoption  et une fois l’adoption envisagée : comment l’accueillir et le comprendre-certificat d’engagement : nos conseils

Articles recommandés