Je suis Oliver, sorti de la rue cet été. Je suis sympa et je suis un chat-chien. Adoptez-moi s’il vous plaît !
NÎMES centre, à 300 mètres de la Coupole des Halles –
 
L’histoire d’Oliver est somme toute assez simple : une dame a signalé un jeune chat noir qui venait manger sur sa terrasse quand les siens avaient le dos tourné. Comprenez qu’ils faisaient la sieste…
Mais chaque fois que la bénévole venait voir le chat en question : personne. 
 
 
250 269 101 038 121
Le temps a passé et ce chat n’a pas été souvent repéré : nul ne savait où il vivait. Mais son comportement était celui d’un chat qui se méfie, probablement errant. Il était maigre et pelé. Une dame mettait une gamelle sans trop savoir qui la viderait, mais elle a insisté.
 
Un évènement est venu tout changer… Des travaux ont commencé à l’endroit où se trouvait la gamelle. Et la dame a déplacé le lieu de la gamelle à dix mètres de là, progressivement, de façon à ce que le chat trouve bien l’endroit. Il ne fut pas le seul d’ailleurs à y parvenir : les chats des voisins ont bien repéré le coin eux aussi et sont venus se régaler aux frais de la princesse. 
 
 
C’est comme cela qu’Oliver a intégré et pris possession de la rue, tranquillement. Enfin presque tranquillement, car le chat des voisins, blanc comme neige et gras comme un moine, n’entendait pas partager son territoire. S’en suivirent des cris nocturnes appuyés, des bagarres homériques et des griffures pour les deux partis.
 
 
 
Le voisinage ne dormait plus, la famille du chat blanc soignait le minet en permanence… on ne s’en sortait plus !
 
L’association a été sollicitée, a capturé Oliver qui, à l’époque, n’avait pas de nom. Après stérilisation, les riverains ont poussé un soupir de soulagement en pensant que le calme allait revenir.

Que nenni ! L’inimitié était installée ! Oliver passe donc ses nuits dans une famille d’accueil habitant sur place et ses journées dans la rue, où il surveille le travail des ouvriers. Il est copain avec tout le monde, se laisse admirer maintenant qu’il a pris un peu de poids et a une fourrure mieux entretenue.  

C’est presque un dandy, sauf quand il croise son voisin blanc. En fait, nous avons a découvert qu’Oliver était un chat plutôt soumis, contrairement à ce que tout le monde pensait, et facilement effrayé :  le passage dans la rue a laissé des traces et il est clair qu’il se sentira mieux quand il aura une maison à lui.

 
Il aime les câlins sur les genoux, propose son front pour que les humains y déposent un bisou respectueux et tendre. C’est vraiment un bon chat. Il chasse les souris et n’aime pas trop les chiens, qu’il aimerait bien griffer…. si vous avez un toutou, nous avons d’autres candidats à vous proposer !
Avec les chats, cela se passe bien, mais il faut qu’ils ne soient pas trop nombreux à partager sa famille humaine avec lui : Oliver rêve d’exclusivité, car il a un fond de caractère « chat-chien ». Il vous suivra partout et méfiez-vous, car il est capable d’aller faire les courses avec vous !
Il est très intelligent et il faut être à son écoute pour respecter sa sensibilité.
 
 

A savoir : il a été nommé « Oliver » par les riverains, qui sont très intéressés par son devenir. 

Un extérieur est à prévoir, comme vous l’avez compris.
 
Pour en savoir plus, n’hésitez pas à envoyer un SMS au 06 10 71 23 27. 
Une participation aux frais vétérinaires de 80 €, dont 40 € en espèces, vous sera demandée. Le solde soit 40 euros peut être réglé en chèque.

Prévoyez une pièce d’identité, ainsi qu’un justificatif de domicile. L’adoption sera effectuée dans le cadre d’un contrat d’adoption et d’un certificat qui engage l’adoptant à s’occuper correctement de l’animal. Nous nous réservons le droit de visiter le chat, comme il est mentionné dans le contrat.

Toute adoption doit être un acte mûrement réfléchi et non juste un coup de tête. Elle dure toute une vie. Il faut penser aux frais, tant alimentaires que vétérinaires, qu’un tel engagement engendre, mais aussi au mode de garde lors de vos longs déplacements ou vacances.

Notre vocation est de placer au mieux les animaux pour qu’ils soient le plus heureux possible, ainsi que leurs propriétaires. À lire avant l’adoption : l’adoption  et une fois l’adoption effective : nos conseils

Articles recommandés