Joey, 5 mois, gris chartreux et blanc

250268780359987

NÎMES – Joey est un chaton âgé de 5 mois environ, cool, bien dans ses pattounes et qui ne demande qu’une chose : manger !
Bon, les câlins, les bisous, c’est sympa, mais ça ne nourrit pas le chat ! Alors… passe la gamelle !
Il n’est pas difficile : viande, poisson, croquettes, sachets, boîtes, friandises… tout fait ventre !

Il aime aussi jouer avec la souris, la balle, la canne à pêche, faire des parties de cache-cache et courir sans but.

Il adore passer du temps à se prélasser sur le rebord de la fenêtre. Aussi, un petit extérieur serait apprécié. 
Il est propre et câlin. Il ne se rappelle pas que son humaine l’a balancé dans une poubelle sans un regard ni le moindre remord, en plein jour et en centre ville. Il ne garde aucune rancœur de cet épisode. Il est stérilisé et identifié.

Il a besoin d’un jardin

Pourquoi ce joli chat a-t-il été prénommé Joey ?
Connaissez-vous la série Friends ? Elle traite de la vie quotidienne d’une bande de six amis qui vivent à New York. Il y a Ross et Rachel, Chandler et Monica, Phoebe et… Joey ! Le passe-temps préféré de Joey, c’est la bouffe, et il le dit lui-même : « Joey n’aime pas partager son manger » !
Eh bien, notre bébé kangourou ne partage pas non plus. Si on essaye de lui retirer la gamelle, il crie, il se plaint, il pleure…

Attention : les chatons sont des êtres fragiles ! Nous serons vigilants sur le choix de leur famille adoptante.

Si vous souhaitez l’adopter, contactez Marie-Claude B. au  06 16 10 67 14.

Joey joue à cache cache avec les poules !

Une participation aux frais vétérinaires de 130 €, dont 40 € en espèces, vous sera demandée.

Le solde peut être réglé en un ou deux chèques.

L’adoption sera effectuée dans le cadre d’un contrat d’adoption, qui engage l’adoptant à s’occuper correctement de l’animal. Nous nous réservons le droit de visiter le chat, comme il est mentionné dans le contrat.

Toute adoption doit être un acte mûrement réfléchi et non juste un coup de tête. Elle dure toute une vie. Il faut penser aux frais, tant alimentaires que vétérinaires, qu’un tel engagement engendre, mais aussi au mode de garde lors de vos longs déplacements ou vacances.

Notre vocation est de placer au mieux les animaux pour qu’ils soient le plus heureux possible, ainsi que leurs propriétaires. À lire avant l’adoption : l’adoption  et une fois l’adoption effective : nos conseils

Articles recommandés