RODILHAN –  Imy est très sociable.

Elle a besoin d’une famille calme et patiente qui connaisse les chats. Imy ayant besoin d’un extérieur, il lui faudra une maison avec un jardin.

Son histoire : Imy  vivait dans un quartier urbain, isolée et affamée. Cet hiver, elle miaulait avec insistance, réclamant à manger. J’ai pris l’habitude de la nourrir sans pouvoir l’approcher. Elle se présentait à moi quelle que soit l’heure et jamais je ne savais d’où elle arrivait. Plusieurs mois ont passé, puis elle s’est laissée caresser. Lorsqu’elle a été gestante, j’ai continué à la nourrir et j’ai su qu’elle avait mis bas quand elle s’est présentée à moi le ventre plat. Un mois plus tard, blessée à la base de la queue, elle m’a montré où étaient ses petits (dans une cave avec vitre cassée, là où elle a dû se blesser). Je l’ai attirée dans une caisse de transport avec de la pâtée. C’est ainsi que j’ai pu la capturer et l’abriter chez moi avec ses petits. Le reste de la portée a été adoptée.

Si vous souhaitez l’adopter, contactez Sandrine D. au 06 89 34 92 18

Une participation aux frais vétérinaires de 90 euros, dont 40 € en espèces, vous sera demandée. Elle est stérilisée et identifiée.

Le solde peut être réglé en deux chèques.

Prévoyez une pièce d’identité, ainsi qu’un justificatif de domicile.

L’adoption sera effectuée dans le cadre d’un contrat d’adoption, qui engage l’adoptant à s’occuper correctement de l’animal. Nous nous réservons le droit de visiter le chat, comme il est mentionné dans le contrat.

Toute adoption doit être un acte mûrement réfléchi et non juste un coup de tête. Elle dure toute une vie. Il faut penser aux frais, tant alimentaires que vétérinaires, qu’un tel engagement engendre, mais aussi au mode de garde lors de vos longs déplacements ou vacances.

Notre vocation est de placer au mieux les animaux pour qu’ils soient le plus heureux possible, ainsi que leurs propriétaires. À lire avant l’adoption : l’adoption  et une fois l’adoption effective : nos conseils

Articles recommandés