Dans des caves immondes un peu de tendresse...

caveCe week-end une équipe du GICL, groupe d'intervention des chats libres à été effectuer un sauvetage dans les caves d'un quartier Nîmois. Il y avait Delphine, Hélène, Fabrice et Ralph.

Entrée principale ouvrant sur un couloir sombre ou il y a les caves fermées par une autre porte.

L'opération "Sauvons nos chats" a été difficile à mettre en oeuvre et a demandé beaucoup de préparation de la part des bénévoles. Ils ont agi avant d'aller travailler c'est dire leur détermination !

caveIci le Maitre des clefs dubitatif devant la porte enfin ouverte !!!

L'opération a été un demi succés car la maman chatte et son plus vieux chaton ont réussi à se sauver (trop malin car bien souvent pourchassé et la maman a déjà connu plusieurs saisons de trappage avec toujours un point d'avance sur les équipes de piégeurs !!...mais on l'aura pour son bien être, on ne se décourage pas si facilement .

 

 

 

caveVoici la cave ou vivaient la famille chats nourrit par des bonnes âmes qui veillaient discrètement sur eux pour que personne ne puissent les massacrer abominablement comme les fois précédentes.

 

 

 

 

 

 

 

cave

La piégeuse en chef va passer à l'action !

Un chaton a été capturé et donc sauvé, il va être soigné, sociabilisé et mis à l'adoption dés que ce sera possible. Voici les nouvelles du chaton sauvé de lieu incroyable et bientôt les détails et autres photos de l'opération.

 

 

 

caveLes nouvelles du rescapé : IL VA BIEN!Une fois installé dans son palace, j'ai osé approcher la main. Il a feulé faiblement dessus mais s'est laissé toucher. J'étais un peu inquiète car je ne le trouvais pas très vif, l'animal. J'ai essayé d'enlever la saleté qu'il avait sur lui avec un torchon imbibé d'eau tiède. Il s'est laissé faire sans broncher, résigné et malheureux. Ralph et moi étions tout retournés, vous voyez le tableau!Cette nuit, il a appelé sa mère et j'ai envie d'écrire "donc j'y suis allée!" hi! hi! hi! Je l'ai cajolé, papouillé gratté, etc... et il s'est même mis sur le dos pour que je lui gratouille le ventre et j'ai su à ce moment-là que ça irait mieux.Il n'avait pas mangé grand chose à part le lait ce matin. Il a découvert l'usage de la litière tout seul et il semble être très désireux de ne laisser aucune odeur désagréable derrière lui. Il a gratté comme un acharné consciencieux!Ce soir, il avait mangé des croquettes, bu tout le lait et il nous a appelé. On l'a papouillé follement : maintenant il se frotte contre nos mains, adore qu'on le gratte, nous reconnait. Peut-être va-t-il ronronner un jour...On lui a présenté des copains qui passaient, il n'a pas eu peur, rien!Il a très envie de sortir de la cage mais nous ne le laissons pas faire encore. Je lui ai présenté la poule (en effet notre famille-piègeuse chef-d'accueil à une passion aussi pour les poules !) mais ça n'a pas eu l'air de l'impressionner. Nos chats font un peu la truffe mais ne sont pas confrontés à lui puisque la cage est sur la commode de la salle, donc ça va.

Un grand bravo à vous 4 pour cette opération difficile.