Sweety, 5 ans, croisée sacré de Birmanie, blue turtle point, poils longs

 

 

 
 

 

NÎMES - La maltraitance animale peut revêtir toutes sortes de formes, et la plus violente n’est pas seulement celle que l’on voit.

Sweety a grandit sans véritable amour, sans câlins, sans toutes ces petites choses qui créent des liens entre un félin et un humain.

Au bout de cinq ans de vie seule dans un jardin, la personne qui l’avait mise là a décidé de s’en séparer et l’association l’a prise en charge et lui a trouvé une nouvelle famille.

Ce fût malheureusement un échec car seule la beauté a été le critère de cette nouvelle adoption et Sweety n’est pas qu’une très belle chatte, c’est aussi un félin qui n’a jamais été sociabilisé et qui n’a jamais vécu réellement aux côtés d’un humain, ce qui n’avait pas été signalé par l’ancienne propriétaire....

Depuis son retour à l’association Sweety est placée en famille d’accueil à l’orphelichat où elle apprend la vie en communauté, que ce soit féline ou humaine.

Arrivée dans la maison mi septembre 2018, ce fut un véritable choc pour elle de se retrouver avec une dizaine de chats de tout âge, de toute couleur et surtout de caractères très différents, elle qui avait toujours vécu seule !

Et, cerise sur le gâteau, elle a rencontré deux humains pleins de mains caressantes, ce qui l’a un peu stressée sur le moment..

Au début elle a manifesté son mécontentement de manière très violente, que ce soit vis à vis des chats ou des humains, qu’elle essayait de mordre sans arrêt.

Isolée dans une pièce pendant quelques semaines, par obligation pour sauver les jeunes pensionnaires de l’orphelichat de ses griffes acérées, elle a mis un certain temps avant de comprendre qu’elle n’avait rien à craindre ni des humains, ni des autres chats.

Mais c’est une dominante à qui la vie n’a pas fait beaucoup de cadeaux, alors elle est toujours très méfiante, même si petit a petit elle commence à apprécier la vie en sécurité avec les humains et se laisse parfois caresser sans mordre tout de suite, elle course toujours violemment les chats qui lui déplaisent !

Il y aura encore beaucoup de travail pour qu’elle soit complètement apaisée et qu’elle se laisse aller à une confiance totale en l’être humain.

Mais lorsqu’elle se laisse prendre dans les bras et qu’elle ronronne de plaisir, même si ça ne dure pas longtemps, quel bonheur pour celui ou celle qui la tient. Et quelle joie de la voir enfin dormir sur le lit avec nous...

Sweety ne pourra jamais vivre sereinement avec d’autres chats (ou chiens ou lapins, etc ..), et elle doit impérativement être et rester seule dans sa nouvelle famille, car c’est la seule solution pour qu’elle devienne enfin cette chatte adorable qu’elle aurait dû être si la vie ne l’avait pas autant secouée.

A  l’Orphelichat elle sera toujours sur ses gardes car il y aura toujours d’autres chats pour la mettre en colère, mais elle commence à s’habituer aux humains et, seule dans une famille aimante et compréhensive, elle pourra enfin se calmer et donner de l’amour en échange de celui qu’elle recevra.

Sweety a bientôt six ans, six ans de galère et de solitude.

Six ans sans amour ni câlins c’est très long, alors si vous voulez l’adopter ne soyez pas trop pressé de la voir vous aimer car cela prendra du temps, beaucoup de temps, mais lorsqu’elle viendra enfin à votre rencontre en ronronnant, ce sera un vrai bonheur pour vous comme pour elle...

Une ou plusieurs visites sont conseillées afin que vous puissiez vous rendre compte par vous même du potentiel de cette magnifique minette.

L’orphelichat vous ouvre ses portes, venez vite voir cette merveille de Sweety et craquez pour elle, non seulement pour sa beauté mais aussi pour son caractère bien trempé de féline ...


Si vous souhaitez l'adopter, contactez Anne-Line au 06 76 79 26 04 ou au 09 54 05 58 28.

Il vous sera demandé une participation de 120 €, dont 40 € en espèces pour la stérilisation et l'identification. Possibilité de fractionner le règlement du solde en deux chèques. Notre vocation est de placer au mieux les animaux pour qu'ils soient le plus heureux possible, ainsi que leurs propriétaires. À lire avant l'adoption : l'adoption  et une fois l'adoption effective : nos conseils