Des nouvelles de Riquet devenu Comotaki

IMG_0293AVANT - Riquet est un chat mâle adulte de bonne composition : il a été mis à la porte et depuis, il attend... il attend qu'un humain veuille de lui.

 

 

 

 

Riquet y croit dur comme fer ! Il sera adopté, comme Pierre-Paul Riquet riqueta résolu les problèmes pour créer le canal du Midi parce qu'il y croyait !

Notre Riquet à nous, il y croit !

Il sait qu'il aura un jour sa chance, car il est beau, il est gentil.

Il a aussi assez subi la rue, d'où nous venons de le retirer, car il n'y aurait pas survécu. Il vous le dit plus fort et encore plus fort : "Adoptez moi, je serai gentil, c'est promis !"

riquet

 

 

 

 

 

APRÈS - Riquet s'est déjà bien intégré dans sa famille. Il a bientôt fini "ses vacances" et va partir pour sa nouvelle vie à Bourges.

Cette adoption est l’exemple même de ce que peut offrir une famille à un chat adulte laissé à la rue pour différentes raisons.
Riquet rend déjà au centuple ce qu’on lui offre ! Ici, pas de perdant : on gagne à tous les coups et pour une fois, c’est bien vrai !

16 septembre 2015 - Dernières nouvelles : la journée type d'un ancien chat des rues devenu un chat d'appartement :

En semaine, le réveil sonne : vite vite, ronron ! Le weekend, j'attends huit heures.
Puis, petit-déjeuner de croquettes.
Un peu de yaourt volé dans le bol de ma maîtresse, puis ronron avant qu'elle parte.
Durant son absence, sieste sur le canapé, le lit... et chasse de souris (en peluche... riquet-meijeChut ! Il ne faut pas le dire !). Je regarde aussi passer les trains et les oiseaux dehors...
Retour de ma maîtresse : bonjour en fanfare et ronron (je lui cause).
Petit goûter, sinon je râle.
Ronron sur le canapé
On joue ensemble.
Je la surveille pour voir si elle travaille ou épie ce qui se passe dehors.
On regarde la télé sur le canapé.
Mon repas du soir.
Puis dodo sur le lit toute la nuit !

Le week-end du 5 septembre, j'ai eu la visite de Meije (une ancienne chatte libre, voir la photo ci contre). On a bien joué ensemble et j'ai partagé le canapé avec elle.

Ma maîtresse dit que je suis un amour de chat. Et moi, je rajoute : copain des rues, il faut y croire, on peut vivre en appartement ou en maison !
Marie-Laure F.
"Nous n'héritons pas de la terre de nos parents, nous l'empruntons à nos enfants" Antoine de Saint-Exupéry