Des nouvelles de Myosotis, dite Myo

"Coucou, c'est moi Myosotis ! Vous vous souvenez de moi ? De mon regard si triste et si bouleversant à la fois ? J'ai pensé que cela vous ferait plaisir d'avoir de mes nouvelles. Cela va bientôt faire deux mois que j'habite chez Julia D., mon ange gardien. Côté santé, ce n'est pas encore ça ! Je souffre toujours du coryza et j'ai encore du mal à respirer à cause de ma pneumonie.

Ma famille d'accueil multiplie les solutions pour que je guérisse. Je fais tout ce qu'il faut pour me battre, mais parfois la triste réalité revient au galop. Je suis si fragile que le moindre effort me fatigue. L'errance et la maltraitance ont laissé des traces. Il a fallu beaucoup d'heures et de patience pour m'apprivoiser. Petit à petit, on y arrive et j'ai fait beaucoup de progrès. J'adore les câlins, jouer avec mon nouveau pote Bibou, les mots doux et la bonne bouffe. Oui, c'est vrai, j'ai pris du poids ! Mais je ne suis pas encore la plus jolie. Promis, bientôt, je ferai des ravages !

Merci à l'Association des Chats libres de Nîmes agglo de m'avoir sauvé la vie... Sans elle, à cette heure-ci, je serais déjà au ciel."

Myo, un mois après son adoption

Coucou, c’est moi Myo !

Vous vous souvenez de moi, n’est-ce pas ? J’avais envie de réchauffer les cœurs par cette période difficile.

J’ai aussi connu une grande souffrance physique due à mon errance. J’ai été longtemps soignée grâce à l’association, qui a pris en charge les soins.

Ma famille d’accueil, Julia et son chéri, sans oublier leur petite fille, m'ont permis de reprendre confiance en l'être humain à travers des jeux d’enfants.

Son regard, sa douceur... et ses petits mots.

Ils ne m’ont jamais lâchée et Dieu seul sait à quel point ce ne fut pas toujours simple... mais avec rien, on arrive à tout et avec un si, on refait le monde .

Et ils ont toujours cru en moi.

Mais vous savez quoi ? Maintenant, cela fait un mois que je suis chez Jeremy, mon adoptant !

Et regardez moi comme je suis si belle et si bien après plusieurs tentatives d'adoption infructueuses !

J’ai enfin trouvé la perle rare, la personne qui me correspond complètement. Ce fut un réel coup de cœur pour moi ! Rien n'arrive par hasard : je savais qu'un jour, la roue tournerait.

En plus, je suis chanceuse : Julia et Jeremy sont devenus amis et j’ai toujours un lien avec elle et sa famille. Que demander de plus ?

Il faut le dire, quand j’ai quitté leur appartement, Julia a eu beaucoup de mal à me voir partir... mais cela fait partie du jeu. Il fallait que Jeremy prenne le relais.

Eh oui, adopter chez les Chats libres de Nîmes agglo, c'est faire aussi de belles rencontres amicales... avec un vrai partage, un vrai amour des chats, un lien à vie, des expériences extraordinaires...

Un amour des bêtes inconditionnel, un respect immortel.

Myo, Julia, Jeremy.
Le 3 juin 2019