Des nouvelles de Bö, jeune chat mâle noir et aveugle

NÎMES - Aujourd'hui, c'est dimanche et le vétérinaire de garde a dû voir ce jeune chat, car sa situation ne pouvait pas attendre. Et pour cause. Ramassé par une famille sympa qui l'a repéré, trouvé une boîte de transport, réussi à le capturer et pris la peine de venir jusqu'à Nîmes amener ce minet en souffrance, il est déjà très amoché par la vie, alors qu'il semble vraiment jeune. Il a entre 7 et 9 mois, pas plus.
Il a un œil manquant, l'autre explosé : il n'y voit plus. Le vétérinaire a paré au plus pressé et l'a soulagé, puis administré des antibiotiques retard. Nous ferons le point cette semaine.

J'ai ramené le minet à la maison et en attendant, je l'ai installé dans la seule pièce encore libre : le grenier. Ce lieu n'est pas vraiment idéal, car chaud l'été et froid l'hiver, mais je n'ai plus de solution.
J'ai passé un peu de temps avec lui, histoire de lui expliquer ce qu'il fait là, qu'il est en sécurité et que nous allons essayer de trouver une solution, nous autres les humains, une solution digne de lui.
Parce que c'est un prince, figurez-vous, un amour de chat, le roi du câlin, ce jeune chat tout juste sorti de l'enfance qui aime les humains, ronronne à tout va en se frottant contre vous, ce chat vivant et content de l'être.

Alors, c'est bien beau, me direz-vous, il est sorti de la rue et nous allons le soigner... mais avec quel argent allons-nous financer les soins, l'opération probable de son œil et l'hospitalisation ?
Et ensuite ? Qui va adopter ce minet aveugle et même avant cela, qui va le prendre en famille d'accueil ?


A la suite de la parution de l'annonce, Bö a été aussitôt adopté par une famille formidable ! Lisez ce que nous avons reçu le 14 juin :
"Je vous donne des nouvelles de mon Mambo, dit Bö, dit encore Bout d'Zan ! Pouf, ça y est !
Mon petit Bö est un chat exceptionnel de gentillesse et plein d'amour. Je suis très en phase
avec lui, je l'adore. Il apprécie le poulet (l'escalope), il aime les croquettes RC S33, les petites Gold "Recettes raffinées", mais son pêché mignon sont les Gold "Mousselines". Quand il miaule, on croirait entendre un bébé, tout comme mon Milagro venu de Guadeloupe. Bö adore mettre sa tête dans mon cou et là, la machine à ronrons s'emballe.
J'ai eu une conversation avec le docteur Kremer, le vétérinaire de l'association qui s'en est occupé. Il a été très aimable et m'a proposé, au moment de son injection de rappel, de prendre rendez-vous avec sa collègue spécialiste des yeux. Elle n'a pas eu l'occasion de voir mon minet, car elle n'était pas là au moment de sa venue, mais elle est au courant. Ils n'ont jamais vu cela. Cependant, le docteur Kremer m'a donné des conseils pour sa surveillance.
Pour l'instant, tout va bien.
Je suis persuadée que Bö a eu une vie de famille, parce que avec un tel handicap, il n'aurait pas survécu dans la rue. De plus, on sent que ce n'est pas un chaton craintif ni peureux.
Début juillet, il ira chez mon vétérinaire pour recevoir son rappel et bénéficier d'une visite. Je le ferai castrer à l'automne, quand il fera beaucoup moins chaud.
Voilà, je vous ai donné quelques détails de nature à vous rassurer quant à la nouvelle vie de Bö.
Bonne soirée et peut-être à bientôt !
Rose L.


Voilà deux semaines aujourd'hui que Bö est arrivé chez nous, pour son plus grand plaisir et le nôtre.
Bö est un jeune minet empreint de douceur et de confiance, facile à vivre, pas exigeant, qui aime ses congénères et les humains envers qui il n'est pas rancunier... car s'il pouvait parler, comme nous, il nous en raconterait, des choses et certainement des pas bien jolies !
On dirait que Bö a eu la tête défoncée entre le crâne et l'arcade sourcilière droite, comme s'il avait reçu un gros coup : le logement orbital n'existe plus dans son intégralité, ce qui, selon moi, entraine un œil exorbité. Ce pauvre organe très blessé et bien troué semble cependant vouloir s'arranger : une grosse croûte, qui en tombe régulièrement, est remplacée par une plus petite. Il y a quand même du mieux. Son autre œil ne fonctionne pas du tout.
Bö a peur du vide, ce qui est normal, puisqu'il est aveugle. Avec lui, tout passe par le toucher, le son et l'odorat. Mon chat ne miaule pas, il roucoule et c'est un ronronneur de première, un amour sur pattes.
Son lourd handicap ne l'empêche pas de donner tout ce qu'il a. Il est heureux, super protégé, très gâté et c'est une chance de vivre (mais nous, nous y sommes habitués) avec un petit être comme lui. La beauté est au fond du cœur et de l'âme et pour nous, notre minou est juste parfait.
Rose


Le 7 juillet 2017.

Bonjour les Chats libres de Nîmes,
Mon petit Bö a donc été opéré en urgence hier matin, car son œil exorbité s'infectait. Mon vétérinaire a décidé de l'énucléer immédiatement pour parer à des problèmes plus graves et inévitables. Profitant de l'anesthésie (gazeuse), il l'a aussi castré. J'ai voulu qu'un bilan complet soit aussi réalisé : tout va bien. Mambo a bien supporté ces interventions et son rappel de vaccins sera fait le 13 prochain.

Mon petit bout de zan a conquis tout le monde à la clinique, tellement il est gentil et ronronneur ! Durant la journée d'hier, il a été le chouchou incontesté du personnel. C'est vraiment un amour de petit matou et c'est fou le vide qu'il y avait à la maison durant son absence ! On l'adore !
Mambo est sous antibiotiques et anti-inflammatoires pour une petite semaine. Mon vétérinaire m'a bien expliqué que ses yeux ont certainement subi une attaque virale qui n'a pas été soignée et qui lui a fait perdre la vue.

Bö devait avoir des maîtres qui ne l'ont pas fait soigner et qui s'en sont finalement débarrassé. En aucun cas, Bö est un chat né libre : il n'aurait pas survécu et tout dans ses comportements prouve qu'il a connu une vie de famille. Je considère que le manque de soins au point de l'avoir rendu aveugle est une forme de maltraitance. Heureusement pour lui, Bö est tombé dans une famille qui, aujourd'hui, lui assure une vie digne pleine d'amour et de bons soins. Toutefois, nous sommes quand même révoltés par la profonde désinvolture de ses premiers propriétaires vis-à-vis de sa santé, désinvolture qui l'a plongé dans la nuit éternelle. Cela me crève le cœur.

Bonne journée à vous et gros câlin de la part de Bö le beau, dit Mambo.
Rose

Le 8 juillet 2017.

Après plus de dix années de direction d'un refuge et d'une protection de terrain, je connais bien les horreurs dont sont capables les "humains" et je ne connais que trop bien la "justice". Nous, les protecteurs, sommes toujours inconsidérés, moqués et une grande maîtrise de soi est nécessaire pour supporter toute cette misère, les insultes et j'en passe.
Bö est  maintenant respecté, aimé, choyé, soigné et ce petit n'est pas un ingrat : il vous donne tout l'amour qu'il peut donner. Ne nous remerciez plus de tout ce que nous faisons pour lui, car c'est la moindre des choses que d'assumer un animal que l'on a choisi de sauver.
Bon courage à vous et aux bénévoles qui œuvrez à soulager tous ces laissés pour compte.


Mambo en compagnie de Patou, chat noir à 3 pattes

Le 6 octobre 2017.

Bonjour les amis,
Voilà, les vacances sont finies. Ma mémé et mon tonton sont repartis. J'ai donc fait connaissance avec Garfelle, la chatte que mon tonton nourrissait dehors (abandonnée par ses maitres lors de leur déménagement) et qu'il a finalement adoptée. Garfelle est très gâtée par mon tonton et elle l'adore.
Il y avait aussi Choupi, l'autre animal de mon tonton et de mémé. Alors lui, c'est une plaie : gueulard, capricieux, hyper pourri... faut se le faire, le teckel !
Bah, c'était tout de même sympa, mais je préfère ma chouette vie tranquille.

Je suis beau comme un astre, je vais très bien, je me porte très bien. Malgré mon handicap — je souffre d'une cécité totale — je me débrouille comme un chef : je cours après mes jouets sonores et je fais des parties endiablées avec mes copains, surtout avec Jimmy, l'un des trois pattes, noir comme moi, mais à poils longs. J'adore me blottir dans le cou de ma maîtresse pour des câlins et m'y endormir. J'ai appris beaucoup de choses et j'ai mes repères. Ma môman est toujours en admiration devant moi. Elle dit : "Il n'a pas d'yeux, mais et il se débrouille si bien qu'on dirait qu'il voit !" Normal, je suis un battant trèèèèèès aimé, je suis heureux !

Ma môman m'a acheté un beau collier en velours noir avec des cœurs en "diamants" et une belle petite médaille chat. Je suis classe !
voilà, c'est tout pour aujourd'hui ! Je vous fais de grosses lichettes.
A bientôt.
Mambo.