Des nouvelles de Prune, junior 7 mois noire et prune

Le sommet de l'arbre est le refuge précaire de Prune

Un regard innocent et interrogateur

29 juin 2017 nous mettions en ligne cet article : NÎMES - Cette minette a perdu sa maitresse, puis s'est retrouvée à la rue. Comment survivre dans un tel lieu quand on a des yeux innocents comme Prune, que l'on a été choyée avant d'être subitement rejetée du foyer sans savoir pourquoi... Comment voulez-vous qu'elle réagisse et survive au monde cruel qui l'entoure ?

Prune est livrée à elle même. Alors, elle grimpe dans un arbre pour avoir un semblant de protection et échapper aux jets de pierres, aux coups de pieds et aux monstres d'acier sur roues qui ont déjà tué sa sœur d'infortune. Elle espère retrouver sa maîtresse... elle n'a pas compris que la séparation était définitive. Prune guette, miaule quand une personne semble sensible à un misérable chat noir et lui explique son mal-être. Prune miaule et explique qu'elle ne comprend pas pourquoi elle est systématiquement chassée dès qu'elle s'approche d'une porte. Elle raconte que trouver de la nourriture dans la ville est difficile.

Souvent, on lui dit : "File de là, saleté ! ", ou alors : "Tu me crèves le cœur, mais je ne dois pas te donner à manger, sinon tu vas me demander tous les jours..." Prune répond avec un miaulement plaintif : "Eh oui, un chat, cela mange également tous les jours ! Mais si tu me donnes à manger, j'aurai la force de trouver un humain qui m'aidera encore un peu... s'il te plaît, aide-moi !"

Des anges gardiens de l'association n'ont pu en supporter plus. Prune a donc été amenée chez le vétérinaire pour être stérilisée, mais personne n'a eu le cœur de la redéposer sur son lieu de vie, qui ne peut être qu'un lieu de mort : un chat sociable mis à la porte ne survit que trois mois dans la rue !

C'est ici que nous avons besoin de vous : soit vous prenez en accueil Prune, qui se révèle être une gentille chatte, douce et toujours à la recherche de câlins ; soit vous saisissez tout simplement la chance de l'adopter et ainsi de contribuer à un sauvetage. Sachez que la minette saura vous rendre au centuple ce que vous allez lui offrir ! Il nous faut vite trouver un solution, car la place dont elle bénéficie actuellement n'est vraiment que temporaire.

Peut-on vivre indéfiniment perchée sur un arbre ?

Aidez-moi ! J'ai tellement d'amour à donner et vous aurez tant à en recevoir...

De toutes les façons, que ce soit pour Prune ou un autre chat, aidez-nous ! Ils ont besoin de nous tous en attendant que les hommes daignent enfin agir de façon responsable.

Si nous ne faisons rien, ils mourront...

Hier, dans l'espace d'un après-midi, nous avons reçu plus de 19 appels à l'aide...

Aidez-nous !

Ils ont besoin de vous et nous aussi !

Merci pour eux...

 

Le 30 juin 2017 : 7 h 30, un message : "Je veux adopter Prune !" Et aujourd’hui 2 juillet, voici ce que nous pouvons lire :

"Colette M.
2 juillet 2017 : 09:39

Bonjour à toutes celles et ceux qui m'ont envoyé un message pour la petite Prune. Elle n'a mis que quelques heures à s'adapter à son nouvel environnement ! Elle est super câline. Lorsque je sors de ma chambre ou d'une autre pièce, elle vient à ma rencontre et se dresse, pose ses petites pattes avant sur mes jambes, sans les griffes, et ronronne à plein régime.

Ce matin, elle a sauté sur la table où je prends mon café et s'est frottée contre mes bras et mes mains pendant plus d'une demi-heure, pour finir couchée sur le côté, la tête sur mon avant bras, les yeux fermés, toujours en ronronnant. Elle a même mis son ventre à découvert. Chez les chats, c'est un vrai signe de confiance envers les humains et devant un autre chat déjà présent, c'est un signe de soumission. Mais je pense qu'elle a dû être agressée par d'autres chats, car quand les miennes sont proches d'elle, elle gronde et feule sans oser passer devant elles. Alors, je la porte jusqu'à son assiette pour qu'elle mange.

Son poil est rêche et un peu terne, mais bientôt, il deviendra brillant et doux. Elle mange bien et de bon appétit. Elle est reconnaissante et elle le manifeste bien envers moi. Elle est très sociable et mes deux minettes la laissent en paix. Elles doivent sentir sa peur et respectent son espace personnel, l'observant à distance sans intervenir. L'acclimatation sera rapidement faite. Elle est bien ici. Je suis très contente pour elle... et moi aussi ! "

Nous ne pourrons jamais assez remercier Colette, qui nous a fait confiance et qui a ouvert sa porte à Prune, un amour de chat qui a su reconnaitre en Colette une femme de cœur ! Merci ! Merci !