Des nouvelles de Douce rebaptisée Saoirse.

Douce avant son adoption :

douce

Comme promis je vous écris pour vous donner des nouvelles de Douce, rebaptisée Saoirse (qui signifie « liberté » en irlandais, et qui se prononce plus ou moins « Sircha »), mais on l’appelle encore Douce quand on la câline J  J’avais envie de lui donner un nom en S pour aller avec son S tatoué dans l’oreille, mon mari étant irlandais le mot « liberté » nous paraissait adapté pour une ex-chatte libre…

Saoirse 2L’adaptation s’est très bien passée et a été vraiment rapide, même avec notre minette de 10 ans BubbleGum qui n’est pourtant pas des plus sociables. Douce/Saoirse a passé les premiers jours à manger comme une folle, je commençais à m’inquiéter un peu, j’avais peur qu’elle se rende malade, mais ça s’est tassé au bout de 48h, donc ça devait être un peu lié au stress. Elle était hébergée temporairement dans la chambre de ma fille pour pouvoir avoir une pièce au calme et elle y est resté une semaine environ, il faut dire que BubbleGum ne voulait pas d’elle dans le salon ! Après ça elles se sont habituées une à l’autre et Douce était complètement à l’aise et a investi toute la maison. Elle dort en général sur l’arbre à chat, ou alors sur mon lit quand Bubble n’y est pas.Saoirse and Gugum_cam 2Je n’aime pas les colliers pour chats mais avant de la laisser sortir dans le jardin je lui en ai quand même mis un, le temps qu’elle s’habitue au quartier et que les voisins voient qu’elle appartient à quelqu’un. A ma grande surprise elle a accepté le collier comme si elle ne le sentait pas, en aurait-elle porté avant ? Peut-être qu’elle connaissait aussi la chatière, en tout cas elle a tout de suite compris le système, au point que j’ai dû mettre des packs de bières devant pour la bloquer les premiers jours. Elle aime le jardin mais ne semble pas en sortir, ce qui me rassure pour sa sécurité, et qui me fait penser que vraiment elle se plait bien chez nous. Je vous laisse juger avec les photos ;p

Nous sommes tous ravis que notre route ai pût croiser la sienne et espérons passer de nombreuses années en sa compagnie. Merci à Olivia et aux Chats Libres de s’être occupé d’elle en nous attendant.

Amicalement,
Mélanie