Urgence pour douze chats d'un quartier de Nîmes

tauresan tauresan-1Ils ont été sauvés une première fois,nous devons les sauver une deuxième.

D'ici quelques semaines, ils n'auront plus accès à leur havre de paix, ce long terrain protégé situé entre les immeubles. Pris en étau entre le périphérique et une avenue passagère, à quelques mètres d'un rond-point, exposés à des actes de malveillance, ils seront en danger en permanence. Un jour, on en retrouvera un, puis d'autres écrasés sur le périphérique ou morts cachés derrière un buisson...

Nourris quotidiennement sur le terrain, ils ont tous été stérilisés par l'association. Quelques chatons et une maman ont été reçus par une famille d’accueil dès notre arrivée. Ils étaient au nombre de douze. Zoé a été adoptée, mais hélas, notre petite Comète, terrorisée par le bruit des pétards, a disparu durant la nuit d'Halloween. Tigris a rejoint le groupe peu de temps après et depuis quelques jours, un nouveau s'invite de temps en temps.

Qu'il pleuve à torrents, qu'il vente, que la chaleur nous accable ou qu'il gèle, ils sont toujours au rendez-vous. Mais quand il en manque un, c'est l'angoisse de le perdre et le bonheur de le retrouver le lendemain.

Nourris sur le terrain à l'abri du danger, tranquilles, chacun d'entre eux se manifeste selon son tempérament et c'est un grand moment de sociabilisation. Certains pourraient être adoptés, d'autres sont encore craintifs, mais chaque jour qui passe les fait se rapprocher de nous.

Ils ont encore quelques jours à nous attendre derrière le portail du terrain, en faisant trembler de joie leur petit bout de queue dès qu'ils nous aperçoivent. Nous n'avons pas le droit d'abandonner Petite Maman, Loulou, Moustache, Shifou, Duchesse, Arthus, Tigris, Némo, Virgule, Pointue, Sonate et peut être celui qui s'invite. Une fois bien soignés, ils redeviennent de joli minous, sinon nous n'aurions pas pu faire adopter les autres du groupe.

Chacun d'entre vous doit nous aider à trouver des solutions, peut être d'autres lieux pour les accueillir individuellement, à plusieurs ou en groupe.

Pour apporter une aide à ces chats, ou offrir un terrain, contacter rapidement le 04 66 29 00 24 et laissez un message en cas d'absence. Un grand merci pour eux.
Michèle, bénévole.