Noir et aveugle... aucune chance ? Les nouvelles

500 grammes, c'est trop peu pour ce chaton, mais
500 grammes de souffrance, c'est énorme !

Dimanche 6 septembre : Bien calés sous le majestueux sophoras de ma famille, nous devisons tranquillement. Le téléphone sonne, encore et encore. Plus envie de répondre, juste envie d'avoir un peu la paix... Mais quelque chose me pousse à répondre et j'ai bien fait, ô combien !

Un jeune homme vient de trouver un chaton  "avec les yeux un peu collés". Je relève le ton anxieux de la voix de mon interlocuteur, qui se prénomme Jimmy, et essaye de le rassurer... je n'avais pas encore vu la photo du chat en question !

Aucune association ne lui répond. Le dimanche, cela paraît normal. Les rares organismes qui lui répondent ne prennent pas de chaton malade ou bien demandent la couleur. Et là, le  couperet tombe : "Non, on ne le placera pas : il est malade et il est noir !"  Nous sommes donc son dernier recours.

  • "Pas grave ! C'est un coryza, cela se soigne sans souci."
  • Hop ! Le sauvetage peut se mettre en route.

Je vois la photo : c'est le choc ! Mais hors de question de montrer à Jimmy que cela ne va pas être facile pour le chaton et encore moins pour lui. Je lui parle de Minion pour le rassurer.

Avouez tout de même qu'un chaton de 10 semaines,  sans sa mère, ce n'est pas normal ! Il a dû lui être enlevé pour éviter de garder un chat de plus à la maison ; ou bien sa mère a été punie pour avoir encore une fois mis bas,  et on l'aura viré dans un village voisin... ou pire. (Ne croyez pas que j'exagère, je suis en deçà de la vérité !

Lundi 7 septembre : Myriam et Jimmy lui ont donné le doux prénom de Eyesy, car c'est une petite femelle. Elle a vu le vétérinaire : il faudra lui enlever au moins un œil. Elle souffre d'une gale aux oreilles, mais rien de méchant. On va la soigner, cela paraît totalement dérisoire par rapport à ses yeux. Elle a perdu la vue, mais elle est si attachante que je sais que nous allons la placer !

Eyesy joue comme tout chaton !

Samedi 12 septembre : Voici ce que nous disent Jimmy et Myriam : "Eyesy reprend des forces. Petit à petit, elle fait sa toilette, va à la litière seule, boit et mange beaucoup ! Les poils de ses petites pattes égratignées repoussent et elle commence à prendre de l'assurance. Je lui achète des jouets avec des clochettes et elle adore jouer avec ! Elle est extrêmement câline : elle se met les quatre pattes en l'air et je la caresse ! Juste au son de ma voix, elle ronronne. Je continue à mettre de la pommade sur ses yeux et elle prend bien ses médicaments."

Et après le jeu... un gros câlin !

Vendredi 18 septembre : le vétérinaire va devoir lui enlever les deux yeux, car ils sont trop abîmés. Nous espérons que tout va bien se passer.  Il fallait attendre qu'elle soit un peu plus grosse pour cette intervention. Elle a pris 250 gr en une semaine : 500 gr dimanche dernier et 750 gr aujourd’hui ! Nous ne manquerons pas de vous tenir au courant.

Un grand merci à Jimmy et Myriam qui ont, malgré leur jeunesse, le courage de soigner ce chaton, car vu son état, il ne faut pas se laisser impressionner. Alors bravo à vous !

Voilà... Eyesy a été opérée. Tout s'est bien passé. Le vétérinaire a donc enlevé les deux yeux. Le chaton se débrouille très bien sans et il ne souffre plus. Eyesy ronronne à nouveau "comme un diesel", nous dit Jimmy, et elle a repris sa place, bien calée au creux du bras de son humain.

Il ne reste plus qu'à cicatriser et ensuite, Eyesy pourra choisir sa famille pour la vie, car elle a deux foyers qui sont prêts à l'accueillir !

Nous ne renonçons jamais et gagnons presque toujours, car heureusement, il y a toujours un humain pour aider et donner sa chance à un chaton noir et malade !

Nous nous devons de le soigner, nous devons changer le cours des choses et ne pas accepter l'inacceptable !

Nous vous tiendrons au courant de l'évolution de l'état de santé de cette petite âme qui, finalement, aura quand même eu beaucoup de chance ! Merci à Myriam et Jimmy d'avoir eu un regard et un geste d'amour envers ce chaton.

Vous pouvez nous aider ici : http://www.chatslibres.com/lassociation/adherer-a-lassociation/ ou en commandant sur notre boutique, notre calendrier ou nos ouvrages... vous avez maintes façon de nous aider mais surtout de LES aider ! Merci !