Sauvetage d'un petit bouchon de 514 g en grande détresse.

thotdébut hot-débutt thotun thot-deux thot-troisMercredi 06 Novembre13 rue Thales à Nîmes, je repère un petit chaton prostré, à découvert à même le trottoir, le nez dans une gamelle d’eau qu’il tente de boire avec peine.  J’estime rapidement et de loin son âge : autour d’un mois et demi, guère plus ! Le corps parcouru de tremblements avec son poil humide (il avait plu faiblement la veille) signe qu’il avait surement passé la nuit sans pouvoir se mettre dans un abri. Il m’entend arriver, se tourne vers moi et me laisse  alors découvrir une petite tête complètement défigurée  par des croutes de pus séché et de sécrétions de coryza en stade avancé. Ses paupières sont complètement collées ; il en  a tellement que son nez et ses yeux en sont entièrement recouverts et qu’il n’a plus aucune vision, aucun odorat. Il est devenu aveugle.
Je le prends délicatement dans ma main et sous mes doigts je sens tous les os de son corps…. Il est rachitique et doit peser à peine 500g, 514g exactement nous dira le vétérinaire. Sans véritable réaction et dans un état de faiblesse extrême il se laisse envelopper dans la polaire et je commence à tenter de lui soulager ses yeux avec un linge humide et avec d’infinies précautions. Au bout que quelques minutes je parviens à lui dégager un peu l’œil gauche qui me laisse enfin entrevoir son regard de petit animal complètement a bout de forces mais qui semble encore sain et expressif.
Alors arrive la question qui s’impose toujours à nous (amis des chats) à chaque fois en pareil cas : est-çe trop tard ou y a-t-il encore un espoir de le sauver?  Sans l’ombre d’une hésitation je décide de le prendre en charge pour lui donner sa chance en lui faisant bénéficier rapidement des soins urgents et même de le parrainer par la suite s’il survit ! Après les coups de fils de rigueur pour passer l’info à qui de droit, je fonce chez la véto de l’association : en route, pas un miaulement ni un mouvement. Il reste emmitouflé dans sa polaire en me regardant parfois de son unique œil ouvert. Je me fais alors la réflexion suivante : « Quel calvaire dés les premiers jours de ta vie … » Sans nourriture régulière, il s’est affaibli en perdant petit a petit son odorat a cause des sécrétions nasales avec une inflammation des yeux de plus en plus marquée qui l’a conduit inexorablement à perdre la vue. Gravement malade, livré à lui-même à la merci de tout, il n’avait plus aucun repaire et n’avait d’autre issue que de se laisser aller à petit feu tout seul dans un coin.
Le soir même, en le récupérant, le diagnostic de la vétérinaire est implacable : pronostic réservé !      Il ne pèse que 514g pour son âge réel. (2mois ½ né début aout) . Gravement carencé avec un retard de croissance de plus d’un mois. Atteint d’un coryza sévère bien avancé avec à la clef un traitement de 10jours…… Alors même que son espérance de vie est suspendue à l’échéance des prochaines 72heures ! On se résigne toujours a envisager et accepter la fin en se disant qu’on aura fait le maximum pour un petit bouchon, que tout aura été tenté et qu’il aura au moins connu une fois la chaleur et l’affection des humains avant de partir ; Mais en fait on garde au fond de soi un petit espoir, celui qui fait du bien si il se réalise. C’est le miracle de la nature qui permet à un petit être en détresse de s’accrocher à quelque chose ou à quelqu’un et de reprendre lentement l’envie et la force de lutter pour rester en vie ;  et ce fut le cas pour lui ! Faisant l’objet des soins attentionnés et quotidiens de sa nounou Olivia, il recommença à se nourrir un peu dés les 2 premiers jours puis plus régulièrement jusqu‘à passer l’échéance des 72heures fatidiques en ayant repris 120g !
Cela fait 1 semaine à présent qu’il est en bonne voie de guérison, joue beaucoup et réclame en permanence des câlins il pèse ce jour 720g
Il revient de très loin ! On l’a baptisé THOT, le Seigneur du temps ;-)
Le 12Nov13  Jean-Denis.

Le 2 Novembre 2013 Thot a eu une grande chance d'être adopté rapidement un grand merci à cette famille ;-) Nous avons reçu des nouvelles : Thot est un amour de chaton il s'entend bien avec l'autre chat de la maison, la famille est très contente d'avoir pu finaliser ce sauvetage. Ils sont plus que comblés par le comportement du chat qui est à leur dire un amour de minou.

Ce sauvetage a eu lieu au moment ou l'association croulait sous les appels à l'aide, plus aucune place dans nos familles et peu de moyen financier. Mais Jean-Denis a passé outre, il assuré la prise en charge des frais de Thot, Olivia a ouvert une fois de plus sa porte et fait de la place chez eux pour offrir une  chance de survie à ce chaton. Merci à vous deux pour votre dévouement.

Mais attention un de sauvé combien d'autres meurent misérablement ? Il faut nous rassembler pour créer une force vive et agir auprès des politiques et des personnes qui ont le pouvoir, nous seuls nous ne pouvons y arriver. Rejoignez-nous ! Plus nous serons nombreux plus nous serons fort. Lors des négociations le nombre d'adhérents comptent énormément. Il est impensable que nous puissions accepter cette situation car maintenant nous savons ce qui se passe dans les rues et nous ne pouvons laisser faire. L.Breye.