Orphelins par la faute d'un chauffard

NÎMES - Une fois de plus, la mort frappe une maman chatte, laissant orphelins trois chatons. Cette maman sauvage, mais qui était sous la protection d'un humain bienveillant, a été écrasée par un chauffard. Elle devait être stérilisée et ses petits auraient été placés à l'âge requis pour supporter la séparation d'avec leur mère.

Malheureusement, en ce moment, c'est devenu un sport national à Nîmes que d'écraser, empoisonner, tuer de quelque façon que ce soit les chats. Chaque drame de ce type laisse un humain bien malheureux et, trop souvent, des chatons orphelins à peine sevrés.