Ne fermons plus les yeux sur la misère

siamois-voiture-est

16 février 2016 : Estelle, au cours de l'un de ses trajets vers son lieu de travail, trouve devant une école un vieux chat qui sent très mauvais et se trouve dans un état physique pitoyable... Estelle l'appelle et il répond comme il peut et se rapproche d'elle.

Bizarre que personne n'ait pu voir ce chat ! Personne pour essayer de l'aider ? Pourtant, devant une école, il y a du monde, non ? !

Estelle raconte : " Je vois un chat titubant devant l'école. Il est d'une maigreur impressionnante, semble affamé et déshydraté comme ce n'est pas permis. Il a un œil à moitié ouvert plein de pus, l'autre est totalement fermé par une grosse croûte de pus. Je n'étais pas sûre de trouver le globe en dessous, il allait pourrir. Même chose pour le nez, bouché par une grosse croûte de pus. L'animal dégage une odeur de putréfaction, qui s'avèrera être une infection anale.

Ce chat pèse autour de 2,300 kilos, alors que son poids, au vu de sa grande taille, devrait avoisiner les 8 kilos (énormes pattes, énorme tête). Il titube en faisant des bruits de canard en guise de miaulement. Je m'arrête et m'avance vers lui. Il s'approche tout de suite pour se frotter à moi quand je l'appelle.

 

siamois-ecole-est

Une fois à la maison, grand nettoyage. Des selles sont collées à son anus abîmé. Il est envahi par une collection de puces comme je n'en ai jamais vue : sa peau est noire de nids de puce, des dreads.

Lors de la visite chez notre vétérinaire, celle-ci peut constater les dégâts habituels de la malnutrition sur un très vieux chat âgé de plus de 15 ans. Ses reins, son foie et son cœur sont touchés.

siamois-fleur Le pronostic reste très réservé, mais nous tentons au minimum de lui assurer une fin de vie paisible, vu qu'il semble apprécier les caresses, le brossage
simaois-soleil et le soleil sur un lit douillet en compagnie de notre vieille minette de 15 ans. Nous lui devons bien cela, nous, humains, à cette victime de l'abandon et de l'indifférence.
siamois-reconnaissant

De plus, il souffre aussi d'une infection ORL de type coryza, bien sûr, et d'une petite gale des oreilles, sinon ce n'est pas marrant..."

Voyez comme ce minou est reconnaissant !

Ne fermons plus les yeux sur la misère, quelle qu'elle soit !

Celle des animaux est tragique, car elle est acceptée sous prétexte que c'est la nature !
30 janvier 2016
Photos : Estelle Gabarel

13 février 2016 : le grand père chat a fini sa vie sur terre, dans la douceur et l'amour d'un foyer humain où tous les membres se soudent pour soulager le plus misérable... même s'il ne lui reste que quelques jours de vie. Merci à vous la famille.