Mort "bio" ou mort chimique ?

image_2

imageVoici un extrait d'un mel reçu d'une jeune personne écœurée par le comportement de certains  jardiniers qui aiment cultiver bio mais tue chimiquement.

"En effet, nous habitons côté des "jardins ouvriers de la ville de Nîmes" (nous ne les nommerons pas cela se passe dans tous les jardins ouvriers...)  certains jardiniers pour cultiver 3 carottes et 1 navet préfèrent tuer des chats. Selon eux, les chats grattent "leurs plantations".

Ils tuent donc ces pauvres chats par empoisonnement ou par la pose de collet. Les chats meurent alors d'une façon ou d'une autre dans d'horribles souffrances.

 

Début de l'année 2014, j'ai trouve deux chats morts  par empoisonnement et il y a un mois un chat sauvage que je nourris a été blessé par un collet !

Je l'ai fait soigné le voici en photo.

Une fois le chat mort ils jettent le cadavre  sur la voie publique. Un chat est reste 2 semaines en pleine décomposition à côté de chez ma mère. Je l'ai enterré et je m'applique a essayer de dissuader les jardiniers de tuer les chats, car nous avons besoin des chats pour chasser les rats, souris et mulots."

L'association avec l'aide de jardiniers ou de sympathisants a bien souvent stérilisé et stérilise encore les chats sur les jardins ouvriers mais c'est difficile de faire changer les mentalités. Alors encore une fois diffusons : stériliser évite la surpopulation, une vie ne doit pas être supprimée sous prétexte qu'elle nous gêne, il y a de la place pour tout le monde sur cette terre même si elle est cultivée par un jardinier !