Mon vieux chat Aldo

Je vous fais part de ce message, ne serait-ce que pour la mémoire d'Aldo et de tous les chats qui ont la chance d'avoir trouvé un jour, sur leur chemin, une Éléna, une Olivia, un Jean-Denis, une Andrée...

"Bonjour Laure,

"Après votre mail, j'ai envoyé la photo de mon vieux chat (photo N°101). Il n'est pas vraiment beau ni photogénique, d'ailleurs. Mais c'est une photo de lui qui me fait craquer avec son petit air de mafieux italien... je l'ai baptisé Aldo.  

C'est un chat que j'ai recueilli chez moi il y a deux ans. Il est doté d'un caractère adorable et je suis tout de suite tombé sous son charme. Il m'a fait oublier tout le reste : les nœuds dans les poils qu'il a fallu raser, les dents complètement abîmées qu'il a fallu faire opérer, les yeux enfoncés dans les orbites... il ne voyait presque rien et je me suis vite rendu compte qu'il ne m'entendait pas... Il était sourd, les oreilles pleines de verrues. Et puis, la tête, ça n'allait pas : il se collait le front contre les murs et miaulait... ce qui n'est jamais bon signe.

Comment a-t-il survécu dans la rue ? Aucune idée, mais il devait peser à peine quelques kilos quand je l'ai trouvé. Il m'a suivi jusque chez moi et n'a plus jamais souhaité mettre le nez dehors.  

Il était très vieux, environ 18 ans. S'il avait pu parler, il m'aurait raconté. Peut-être a-t-il vécu chez une vieille dame dont les enfants n'ont pas souhaité le récupérer ? Peut-être un déménagement qui a mal tourné ? 

Étant donné son état de santé quand je l'ai récupéré, les vétérinaires me disaient qu'il ne lui restait que quelques mois à vivre, peut-être six maximum.
Il a accepté tous les traitements sans jamais m'en tenir rigueur. Il aurait pu être agressif, il ne l'a jamais été.  
 
Il est parti en mai d'une crise d'urée. La tête allait mieux : je ne l'avais plus vu mettre son front contre les murs depuis des mois. Non, ce sont les reins qui ont fini par lâcher.  

Deux ans à ses côtés. C'est le maximum qu'il ait pu faire, il n'a pas réussi à lutter plus. Mais pour moi, c'était encore beaucoup trop court."

Aldo a connu deux ans de bonheur, certainement les deux plus belles années de sa vie. Éléna, merci pour lui et également de partager cette belle histoire avec nous.