Miette, comme miette de vie... nous a quittés

11 avril 2017 : NÎMES - Cette minette a été trouvée et nourrie dans un quartier, jusqu'à ce que Régine ne puisse plus supporter de la voir quémander quelques caresses et la supplier du regard de la sortir de là...

Comment résister à ces yeux ? Ils nous racontent qu'elle a connu la joie d'une famille, la douceur des caresses et les friandises. Et puis un jour, plus rien...

Pourquoi ? Miette ne peut pas nous le dire... mais elle nous laisse deviner la peur, les coups de pieds, les pierres, les chiens qui la coursent, les voitures qui ne ralentissent pas... un miracle qu'elle soit encore en vie !
Régine nous dit qu'elle ronronne, qu'elle s'est laissé poser un collier et qu'elle apprécie la tranquillité.

Elle ne demande rien d'autre qu'un peu de paix avant de partir pour l'éternité.

Il lui reste juste une miette de vie, mais croyez-moi, elle a une furieuse envie de la vivre !

 

Qui va offrir à Miette encore un peu de bonheur, mais aussi des caresses ? Car oui, elle aime ça, les caresses !

Qui va échanger avec elle de longs et tendres regards, ou aucun mot ne peut exprimer ce que Miette aimerait tant vous raconter ?

 

 

Lundi 17 avril 2017 :

Il est trop tard... nous avons vu trois vétérinaires, dont deux de garde. Il a été jugé raisonnable de l'aider à partir enfin sans souffrance.

Miette de vie... nous aurions tant voulu t'aider. Tu es là pour montrer l'urgence pour vous, les oubliés de nos villes, et convaincre ceux qui hésitent encore à ouvrir leur porte, ouvrir leur cœur.

Ensemble, nous serons plus forts pour eux.