Malgré-lui aura-t-il une nouvelle chance ?

2,400 kg ! Il devrait bien peser le double compte tenu de son gabarit...

Estelle a trouvé un chat qu'une personne nourrissait et qui est partie vivre en maison de retraite. Il vit avec deux compagnes de misère. Ces trois chats sont restés dans le jardin de la maison, désormais fermée depuis deux ans. La famille ne veut pas d'eux.

La voisine au grand cœur s'occupe de nombreux chats et donne à manger également à ceux-ci. Mais cela ne suffit pas.

Nous avons appelé l'un d'entre eux Malgré-lui, car ce chat subit son quotidien malgré lui, un quotidien dont il ne peut s'extraire seul.

Malgré-lui est malade. Il souffre de la leucose et il est bien faible. Son nez est déformé, ainsi que les coussins de ses pattes. Il pèse seulement 2,400 kg!

Il ne peut plus rester dehors. Il pleut, il fait froid pour un mois de mai. Le chat appelle Estelle d'une voix par laquelle l'on entend toute la détresse du monde, d'une voix où les dernières forces sont jetées, comme une bouteille à la mer avant de sombrer. Il sait qu'il existe encore des personnes qui vont peut-être l'aider, il espère tellement avoir encore un peu d'amour, lui qui a été un beau chat, aimé et caressé.

Estelle a pris Malgré-lui dans ses bras. La voisine lui a confirmé qu'il a été stérilisé, comme ses deux compagnes de misère.

Estelle a commencé à lui prodiguer des soins et il va retourner voir notre vétérinaire vendredi. On ne lui administre pas moins de cinq médicaments pour essayer de le soulager et de le soigner.

 

Nous avons besoin d'aide ! Il nous faudrait une famille d'accueil qui accepterait de s'occuper de Malgré-lui ou mieux, une famille adoptante ! Nous aurons également besoin de familles d'accueil ou adoptantes pour les deux femelles, qui sont pour le moment tolérées dans le jardin, mais que nous devons vite déplacer pour leur éviter un mauvais sort. Elles sont en bonne santé.

Bien évidemment, nous avons besoin d'aide financière pour soigner Malgré-lui, mais aussi pour tous les petits "malgré-eux" qui nous sont déversés actuellement, pas encore sevrés bien entendu ; nous avons besoin d'aide pour tous ceux que nous trouvons dans des cartons, dans les garrigues, pour les mères chattes qui mettent bas dans des conditions tellement dramatiques qu'elles meurent quand nous arrivons trop tard et pour tous les chats que l'on nous plombe sans relâche sans que quiconque ne s'en émeuve !

Il parait qu'une loi est passée en 2014, qui reconnait le chat comme un être sensible qui doit être respecté en tant que tel... je me demande si ce n'est pas une fake-news...Nous ne vous montrons pas souvent la misère animale que nous rencontrons (vous pensez sans doute que c'est déjà bien assez !), car nous la connaissons tous.

Alors, n'hésitez pas à nous contacter pour vous proposer en famille d'accueil ou pour envoyer vos dons soit par virement Paypal directement sur notre site, soit par chèque bancaire à l'ordre des Chats libres de Nîmes, à envoyer au 9 rue Lafayette 30230 RODILHAN.

Contact : admin@chatslibres.com ou 06 37 16 64 67 (laissez un message ou un SMS). Un grand merci à vous et surtout, ouvrez les yeux et agissez. N'attendez pas que d'autres le fassent à votre place ! Si chacun de nous prend un peu du poids de toute cette misère, nous serons plus efficaces. Si vous ne pouvez pas agir par vous-même, aidez-nous pour que nous puissions soigner et stériliser.

Tous les Malgré-eux, chats de misère dits libres, vous disent merci.