Les minettes plus rusées que nature....

piege-minetteSi vous vous souvenez des minettes dont nous avions fait des photos, surtout une blanche et roux, sur un parking, avec ses prétendants l'aidant à inspecter un piège en bois (lien facebook) ?
Les aventures continuent et la minette concernée a très bien réussi son coup : elle a laissé les mâles se faire capturer, et nous avons eu trois beaux chats noirs à stériliser. La minette court toujours bien sûr.
Et elle n'est pas toute seule à se balader tranquille sur son parking, balançant son ventre qui s'arrondit chaque jour sous les yeux horrifiés des nourrisseurs.
Alors une petite explication s'impose. Ne croyez pas que les nourrisseurs aient peur des ventres proéminents, ou qu'ils aient une phobie de chatons. Bien au contraire. Ils aiment les chats et ne leur souhaitent que du bien.
Mais ils savent que des chatons nés dans la rue sont les victimes toutes trouvées pour des maladies graves : le coryza, le typhus et autres joyeusetés abrègent allègrement ces minuscules vies et les survivants ne sont pas à l'abri des autres prédateurs félins à savoir les humains méchants (ben voui, ça existe!!), les chiens et les voitures. Sans compter les bagarres (avec infections multiples) pour la minette qui est si bien parfumée, la course à la nourriture, les maladies sexuellement transmissibles (ben voui ça existe aussi pour eux, mais ils n'ont pas les moyens de les prévenir de façon mécanique), et pour les minettes : les portées à répétition...
Alors pour éviter que ces petits voient le jour et souffrent inutilement, nous essayons de capturer la minette avant le terme de sa gestation. C'est une opération plus lourde pour la minette, nous le savons mais c'est nécessaire pour éviter le pire.
Donc pour y revenir nous avons trois candidates à la capture : une blanche et grise, une isabelle diluée et la blanche et rousse.
Elles sont candidates mais se sont bien amusées de nous encore ce soir.
L'isabelle a bien vu le piège et a regardé tranquillement un chat se faire capturer à sa place.... Et quand je suis allée lui présenter un piège rien que pour elle, avec des pâtées super odorantes pour lesquelles mes chats vendraient père et mère (les miens bien sûr!), elle a reniflé, regardé et fait le tour en me faisant un petit signe très clair : la patte devant la figure, le pouce contre la truffe et elle a agité les pelotes. Il me semble avoir entendu "nananère-heu" mais j'ai surement rêvé....
Et ses copines n'ont même pas pris la peine de venir...
Alors je remercie les deux bénévoles qui se sont déplacés avec moi ce soir, Marie-Claude et Joseph, pour leur participation et surtout pour leur patience!
Pas de photo cette fois-ci, j'avais oublié l'appareil...

PS : jeudi soir opération commando sur les mêmes minettes !

piege-chat