Le sauvetage de Rescue.

Rescue1Voici quelques photo de “Rescue” trouvé à l’agonie mercredi dernier, tôt le matin, sur le trottoir d’un parking de la ZUP, en hypothermie. Sans cage de transport ni piège à portée de main, je l’ai attrapé dans un linge et mis directement dans le coffre de ma voiture sans trop savoir dans quel état il était réellement. Une chose était certaine : il fallait faire quelque chose et vite ! Amené d’urgence chez le vétérinaire, son avenir était plus que compromis : déshydraté, pus dans le nez et dans les oreilles, extrêmement amaigri, plus de muscles. Il ne tenait pas debout et sa tête bougeait dans tous les sens ce qui n’était pas de bon augure. Cela pouvait venir de l’otite, mais ce n’était pas sûr. Il fallait avant toute chose le réhydrater en le mettant sous perfusion, ce qui n’était pas gagné car il fallait encore pouvoir lui poser le cathéter sur ses pattes décharnées… Priant tous les dieux de l’univers, ça a marché !

 

Rescue2Le jeudi, il était réhydraté et avait mangé un peu, mais il ne pouvait toujours pas trouver l’équilibre et tombait chaque fois qu’il essayait de se tenir sur ses 4 pattes, trop faibles pour le soutenir. Le vendredi, il est arrivé à la maison avec un pronostic vital encore très réservé.
À force de câlins, de nourriture et grâce au traitement de son otite, aujourd’hui il arrive à se tenir debout ! Il a même réussi à aller à la caisse tout seul et a voulu explorer un peu la maison. En position allongée, il arrive à maintenir sa tête ! Il fait maintenant sa toilette et depuis deux jours, il joue ! Nous sommes sur la bonne voie. Autant vous dire que nous sommes vraiment très heureux de la tournure que prennent les choses.
En revanche, la situation des chats des rues est particulièrement préoccupante depuis quelques temps. L’association Les Chats Libres de Nîmes Agglo est débordée d’urgences et les chatons se ramassent par dizaines un peu partout, lâchement abandonnés et nous les trouvons trop souvent dans un état de santé déplorable. Peu survivent et ceux qui tiennent le coup, nous n’avons plus de place en famille d’accueil pour les sauver.
Texte et photos relevés sur le blog Anna Galore : http://annagaloreleblog.blogs-de-voyage.fr/2013/08/08/rescue-un-sauvetage-des-chats-libres-de-nimes-agglo/