La saga continue

SAMSUNG SAMSUNG SAMSUNG
La saga continue:

N'écoutant que notre courage ou notre obstination, question de point de vue, nous avions organisé une soirée capture pour les 2 minettes qui nous résistaient et dont nous vous avions parlé précédemment (ici). Une blanche et rousse et une isabelle diluée comme on dit. Ou pâle si vous préférez... ça ne change pas grand chose à l'affaire : elles nous ont snobé de la même façon que d'habitude.

Cette semaine-là, comble de bonheur, quelques riverains faisaient la fête devant leur porte en l'honneur de l'arrivée des premières chaleurs, ce qui fait que les chats se sont bien sûr bien préservés et cachés dans leurs coins préférés. Dont ils ont oublié de nous donner l'adresse bien sûr.

Mais pour que vous ayez une meilleure idée de ce que peut donner une soirée de capture, sachez qu'une fois le piège installé nous nous cachons. D'où la photo d'un piège au travers d'un rond : nous étions dans un garage qui donnait sur le piège...

Et les collègues, Violaine et Olivier, allongés par terre ne sont pas spécialement fatigués ou bizarres : ils scrutent les déplacements de chats en regardant de loin sous les voitures, qui ne sont pas sur le cliché sinon c'est moins drôle.

Enfin vous avez aussi la photo d'un piège installé... et boudé par les minets.
Ce soir-là nous sommes repartis bredouilles de chez bredouilles... rentrant chez nous en ronchonnant sur les abandons et les non stérilisations de chats.

Une soirée complète de 18 à 21 heures sur un site, pour une bonne poignée de bénévoles : 7 personnes répartis sur plusieurs endroits connus des chats, vous imaginez le temps que ça représente ?
L'énergie déployée pour 2 malheureuses minettes qui n'ont plus confiance dans les humains suite à un abandon ?

C'est une soirée qui nous a tous motivé pour marteler le message de la stérilisation, je peux vous le dire !

Nous avons constaté depuis que la minette isabelle a fait ses petits mais nous sommes incapables de savoir où elle les a cachés. Heureusement, nous avons mis plus de chances de notre coté en allant rencontrer une dame qui nourrit aussi devant sa porte et qui connait la minette.

L'histoire n'est donc pas terminée...

Hélène. Mai 2014