Vide grenier du 14 septembre au gambettta-Nimes.

SAM_5309"Un vide-grenier, ça se prépare et malgré tout il arrive toujours une série d'imprévus de toutes sortes.
Il en a été ainsi ce week-end.

Nous avons chargé le camion samedi soir avec Olivier, Nathalie, Florence une amie et Denis, un ami et voisin. Dans notre optimisme, nous avions aussi chargé la voiture d'Olivier.

Dimanche matin, à 4h50, j'arpente à vélo le boulevard Gambetta et constate avec horreur qu'il est totalement occupé par des stands entre la Poste et le square Antonin… J'appelle mes compères du petit matin pour les avertir que je n'ai trouvé qu'un demi-stand, leur demandant de faire un tour vers le début du boulevard pour chercher les 3 stands qu'il nous faut. Moi j'étais bloquée sur mon demi-stand, et je me sentais un brin seule à le réserver comme ça...
Les minutes passées à attendre leur verdict m'ont semblé particulièrement longue et l'angoisse croissait à l'idée de vider le contenu d'un camion sur 4 mètres de long au lieu des 12 escomptés.
Olivier et Nathalie, accompagnés d'Hélèna, ont trouvé les emplacements qu'il nous fallait, et on a pu enfin souffler en ce qui me concerne, et décharger nos cartons. Au fil des heures nous avons été rejoints par Isa la Celte et son amie, Agnès, Véronique, Anne, Gisèle et Pascal.Trois stands ont été déterminés : un pour les livres, un pour les vêtements et le dernier pour la vaisselle et la déco.
A partir de là, tout le monde s'est joyeusement mis à la tâche, mais pas que !
Agnès et Véronique ont fait des expériences. L'une avec le franchissement d'obstacle type "rebord de trottoir" et l'autre sur la solidité d'un pied contre celle d'une balance. Nous espérons qu'elles se remettrons bien vite de leur émotions et n'aurons pas de bleus longtemps.
Le passage de Laure a comme toujours ressemblé à un marathon et elle a réussi à retourner chez elle - et c'est un exploit ! -, où elle a avancé sur les travaux administratifs de l'association et reçu quatre personnes pour différents problèmes à résoudre aux sujets de l'association.
D'autres collègues ont pris le relais des collègues dans l'après-midi, à savoir Isabelle une nouvelle recrue et Stéphanie, accompagnée de Charlie son fils et enfin Céline.
La journée a été épuisante car nous n'étions pas nombreux cette fois-ci, les plannings des uns et des autres n'étant pas exempts d'imprévus, mais nous étions contents de faire le point en fin de journée autour d'une pizza accompagnée d'eau gazeuse.
Les contacts avec les acheteurs ont été de qualité et nous avons eu un don de 100 euros et une adhésion, en plus des rendus de monnaie refusés par les clients quand ils apprenaient que nous étions bénévoles des Chats Libres Nîmes Agglo.
La bonne nouvelle est que nous aurons peut-être d'autres ventes relatives à ce vide-grenier car des personnes se sont déclarées intéressées par des articles qu'elles ne pouvaient emmener sur le moment…. Nous verrons si ça se confirme.
D'ici là nous tenons à remercier les personnes qui ont œuvré de près ou de loin à la réussite de cette journée, et nous vous dirons dès que possible à quelle date nous pourrons recommencer l'expérience, en espérant vous compter vous aussi dans l'équipe !
Qui pourrait résister au plaisir de jouer "à la marchande" avec des amateurs de chats? ;-)