Récolte de croquettes du 9 mai 2015

truffaut

 

Truffaut Nîmes nous a accueilli pour une collecte de croquettes. Une poignée de bénévoles a assuré soit la journée complète soit la demi-journée, mais chacun a œuvré de façon très efficace. Nous avons réuni, comme vous pouvez le constater, de grandes personnes dans tous les sens du terme, mais aussi des jeunes, voire même de très jeunes !

 

 

 

 

CADDIE-TRUFFAUT-2015-ALe résultat de la récolte a été au-delà de nos souhaits, nous avons vendu notre livre et nous avons fait des rencontres extraordinaires. Ainsi, un couple de personnes anglaises a recueilli sous son toit l'un de nos chats de rue, déjà stérilisé. Tous deux sont venus faire un don pour payer la stérilisation dudit animal, sauf qu'avec le don, on peut en stériliser cinq !

 

 

 

 

 

 

CADDIE-TRUFFAUT-2015-BDes personnes sont venues nous rencontrer, juste pour nous remercier et contribuer au succès de la journée. Toutes nous ont fait part de leurs inquiétudes quant au devenir des chats, car la situation n'échappe plus à personne : le problème est loin d'être traité et les naissances ajoutent une touche dramatique au tableau. En effet, les tensions deviennent plus vives entre ceux qui aiment les animaux et ceux qui n'en ont que faire. Chacun a le droit de s'exprimer, c'est un fait, mais aussi de réfléchir avant d'agir ou de réagir de façon violente à propos des victimes de cette situation : les chats ou bien l'association elle-même, accusée de les protéger et donc de favoriser leur reproduction !

Les chats deviennent le catalyseur d'une colère, d'un ressentiment, ou d'une vieille querelle. L'inertie des mairies ne fait qu'autoriser les actes malveillants. C'est à nous tous d'agir et de tirer la sonnette d'alarme.