Empoisonnement à Fons-outre-Gardon

La bêtise et la méchanceté ont encore frappé.

actualites-empoisonnement-fonsoutregardonA Fons-outre-Gardon, une poignée de personnes amoureuses des chats s'est regroupée et a commencé à aider une portée de chatons, dont les deux mères ont subi un empoisonnement. Pourquoi ont-elles été empoissonnées ? Tout simplement parce qu'une chatte qui a le "culot" d'envahir une rue de chatons ne mérite que la mort. Les chatons sont pris en charge par ces personnes bienveillantes qui se mobilisent pour convaincre la mairie d'aider à la stérilisation de ces animaux en collaboration avec notre association. Mais il ne faut pas le dire trop fort ! Il est apparemment bien vu de dépenser les deniers public pour éliminer les chats errants. Cela porte même un nom : la déchatisation ! Mais le mot stérilisation n'est pas encore passé dans le langage de nos élus. Bien souvent, ce n'est pas l'argent, mais la bonne volonté qui manque.

Alors, il y a toujours un être malfaisant qui va jouer les justiciers et semer une mort lente et douloureuse sur des animaux sans défense qui n'ont eu que la malchance et le tort de naître trop près d'eux.

"Le problème sera résolu avec moi ! Ça sera vite fait !" Oui, vite fait et mal fait. Car si le problème est résolu momentanément,le chat qui a survécu miraculeusement va se reproduire et tout va recommencer.

Nous en avons assez de déplorer toutes ces morts innocentes, assez de devoir réconforter plus ou moins bien et chaque jour des personnes qui n'en peuvent plus de toute cette misère doublée de méchanceté pure et gratuite. Il va bien falloir qu'un jour nous réagissions fortement ; il va bien falloir démontrer que nous souhaiterions une utilisation propre et judicieuse de nos deniers publics. Il va bien falloir que les personnes qui agissent en toute illégalité soient enfin punies. Car il faut préciser que pour chaque acte de destruction ou de maltraitance constaté sur les chats, les personnes qui nous contactent déposent une plainte.

Les chatons sont ceux qui figurent sur la photo. Deux ont été adoptés à temps, tandis que les autres sont morts dans de grandes souffrances, alors que nous allions les stériliser à l'âge adulte... Nous avions grand espoir de les placer pour les enlever de la rue. Le manque de famille d'accueil et la bêtise ont fait le reste ...