Deux chats sur un parking, des humains et de la bonne volonté : un cocktail gagnant !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous avons reçu plusieurs appels tels que celui- ci : Alexia : "Nous venons de voir le chat noir du parking de Carrefour Nîmes-Ouest... Il miaule beaucoup, mais ne se laisse pas approcher... Je pense que ce doit être une minette, car elle a le corps très fin..."

Isa : "Il faut la sortir de là ! Est-ce que vous vous sentez prête à nous aider ? Il faudrait que vous nous empruntiez un piège pour la capturer. Si vous voulez nous donner un coup de main, laissez-nous un message en privé avec vos coordonnées et nous vous expliquerons le déroulement. Merci !"

Quelques jours plus tard... Alexia : "ça y est, j'ai la chatte, mais elle est dans ma voiture et j'ai pas de cage... Je fais comment ?"

Isa : " Bravo à vous ! Il y a un vétérinaire juste derrière le centre commercial. Je l'appelle et il vous aidera à sortir la chatte sans qu'elle s'échappe." Et là, le hasard faisant quelquefois bien les choses, j'apprends, au moment où je m'apprête à téléphoner, qu'Andrée, qui a toujours un piège dans la main, se trouve sur place ! La voilà mise au courant de la situation sitôt les numéros de téléphone échangés. La chatte se retrouve illico-presto dans le piège et déposée chez le vétérinaire. Dans l'urgence, nous la nommons Fanchon ! Pourquoi ? Je sais pas ! C'est le premier prénom qui m'est passé par la tête !

La chatte est opérée, elle avait quatre bébés en prévision. Si son corps est si fin, c'est parce qu'elle crève de faim au sens premier du mot... Elle n'aurait pas pu survivre à ses bébés sur un parking où il n'y a aucun abri possible.

Nous avons reçu quelques nouvelles en provenance de la famille d'accueil de Fanchon : "Je viens vous apporter quelques nouvelles de notre petite pensionnaire, qui a été identifiée par le vétérinaire sous le nom de Fanchon de Carrefour. Nous souhaiterions l'appeler Lilou, si vous le voulez bien.
Cette petite minette, qui n'a pas plus d'un an, a énormément dormi tout le week-end et peu mangé. Dans la pièce où elle se trouve, elle commence à se sentir mieux et à se décontracter sur le canapé contre un gros nounours en peluche. Elle bénéficie aussi d'un confortable coussin posé au sol, d'un arbre à chat, qu'elle a commencé à découvrir hier soir, et de la caisse de transport dans laquelle nous l'avons amenée de chez le vétérinaire et où elle retourne se coucher de temps en temps.
Nous laissons ouverte la porte de la pièce quand nous sommes présents dans la journée, mais à ce jour, elle n'a pas osé s'aventurer ailleurs.
Pour la litière, le problème est résolu. Elle ne l'avait d'abord pas vraiment remarquée et faisait ses besoins par terre. Samedi soir, quand j'ai vu qu'elle cherchait sous le canapé, je l'ai attrapée et l'ai déposée sur sa litière. Elle a immédiatement compris. Je lui ai fait une grattouille pour lui faire comprendre que c'était bien. Depuis, tout va bien, elle s'y rend sans problème.

Elle commence à manger un peu plus, à condition que nous soyons près d'elle et lui donnions des caresses qu'elle demande. Elle est très gentille et n'a pas peur des humains, dans la mesure où nous lui parlons et nous approchons d'elle doucement. Elle n'est pas du tout agressive, ne mord pas et ne griffe pas."
Brigitte.

La réaction d'Alexia : "C'est merveilleux, je suis vraiment très contente qu'elle aille bien ! Le fait qu'elle soit caressante ne m'étonne pas : elle était déjà tellement en demande de contact sur le parking ! Elle avait juste besoin d'être rassurée. Quand je l'ai mise dans ma voiture, elle ne s'est pas débattue, j'ai même pu lui faire des caresses !
J'espère qu'elle sera adoptée. Je sais que ce n'est pas toujours évident pour les chats noirs, mais heureusement,cela change petit à petit, car ils sont réputés pour être terriblement doux et pot de colle !  Malheureusement, je ne peux pas l'adopter, mais je suis contente de pouvoir aider avec un don.
Le jour de la récupération de la minette sur le parking, en partant en voiture, j'ai vu de loin un autre chat que je n'avais jamais croisé auparavant. Il est noir et blanc et un peu plus gros que la minette (c'est probablement un mâle). Mais il a aussitôt disparu dans le "trou" qui permet d'accéder au dessous du bâtiment face à Carrefour. Je travaille dans la galerie marchande de ce supermarché quatre jours par semaine et je me gare toujours de ce côté... Je verrai bien si je le croise à nouveau.
En tout cas, j'ai retenu la leçon : à partir de maintenant, je ne pars jamais sans une pâtée et une boîte de transport dans le coffre de ma voiture ! Bonne soirée."
Alexia.

L'affaire est à suivre, car maintenant, nous sommes sur la piste du deuxième chat du parking de Carrefour... Si vous le voyez et que vous l'attrapez ... appelez nous ! Il se trouve toujours sur le parking et essaye d'attraper les oiseaux, car lui aussi a faim... Un chat se débrouille toujours seul, selon la croyance populaire... mais pas sur un parking où il n'y a aucun autre animal, sinon quelques moineaux. Il faut plus de quatre-vingt essais à un chat  pour attraper sa proie... Imaginez l'énergie déployée pour un repas qui ne compensera pas la perte de calorie, si repas il y a...