Un cri, une demande expresse

Tchoupi, jeune mâle en danger

NÎMES - Je m'appelle Tchoupi. Je suis un chat mâle noir et blanc. Je suis né il y a 3 ans dans un grand terrain. Ma maman s'est bien occupé de moi jusqu'à mes 2 mois. Mes frères et sœurs ont tous disparu et je me suis retrouvé tout seul dans ce grand terrain. Je cherche régulièrement un endroit pour me poser, car je me fais chasser par les mâles du quartier, mais aussi par les humains qui me jettent des pierres. Je suis craintif, mais je suis de nature très calme. J'ai un petit problème de naissance à mes deux pattes arrière, mais cela ne m'empêche en aucun cas de trotter comme un lapin. J'aurai besoin d'une famille d'accueil ou adoptive aimante pour me refaire une santé, car j'ai bien maigri.

C'était l'appel au secours lancé par Stéphanie le 21 juin 2018.


6 Juillet 2018 : Adieu mon petit Tchoupi... Toi qui as rejoint les étoiles ce matin... Pardon mon petit ange de ne pas avoir pu te sortir à temps de cette vie de misère... Ces dernières semaines, tu m'attendais tous les soirs au même endroit, je te surveillais de ma fenêtre chaque jour pour t'éviter les mauvais traitements des gamins du quartier.

Aujourd’hui, j'ai le coeur serré et lourd, tu vas tellement me manquer mon petit Tchoupi...
J'avais tellement d'espoir pour toi, j'aurais tant voulu que tu connaisses la douceur et l'amour d'un foyer...
C'était chose trouvée, mais le temps, la maladie et les mauvais traitements ont été plus forts que toi...
Trois ans de vie misérable !

La seule douceur que tu as connue, tu l'as vécue les premiers mois de ta vie avec ta maman. Ta maman que j'ai ensuite fait stériliser, malgré le désaccord de ses maîtres, car ce n'était pas dans leurs convictions ! S'occuper de leur minette et des petits n’était sans doute pas non plus dans leurs convictions...

Quel mauvais sort ont subi tes frères et sœurs qui ont disparu?
Fermer les yeux et dormir sur ses deux oreilles est toujours plus facile !
Facile ? Pas pour tous : nous souffrons de toute cette détresse, nous nous inquiétons et sommes sensibles à la souffrance animale. Arrêtez ces convictions ou ces principes et voyez la souffrance dans laquelle ces êtres disparaissent. Si vous êtes humains, vous ne pouvez pas rester insensible . Par pitié, quand vous décidez d'avoir un chat, faites-le stériliser ! SOIGNEZ vos animaux, sinon n'en prenez pas ! Trop de souffrances.

Je te demande encore pardon mon petit Tchoupi. Cela aurait pu être évité.
Adieu mon petit cœur.
Stéphanie.

C'est un cri d'amour, un cri de détresse et de souffrance que vient de lancer notre amie.
Mais c'est aussi une supplication.

Car oui, cette histoire se répète tous les jours,
tous les jours,
tous les jours,
365 jours de l'année...
Imaginez la somme de souffrance pour tous ces êtres vivants et tous ceux qui essayent de les protéger. Il est vraiment temps que nos élus prennent les décisions qui sont tellement évidentes. Il est temps que les fondations de protection animale et tous ceux qui ont un pouvoir aident et écoutent ceux qui sont sur le terrain. Ceux qui se battent au quotidien contre la misère animale.
Un chat est un être vivant sensible et il a droit, comme toutes les créatures sur cette terre, à vivre dignement.
Rejoignez nous et ensemble, nous serons plus forts pour les aider.