Parler avec eux

À s’occuper au quotidien des chats des rues, les nourrir, les soigner quand il le faut, leur apporter le réconfort et les caresses dont ils ont besoin — car nous sommes leur seule famille —, on finit par savoir comment communiquer avec eux et les comprendre. Je dirais même que l'on parvient à « parler avec eux ».

Il suffit d’être observateur et attentif à leur attitude, leur comportement, la façon dont ils nous observent et l'intonation de miaulement qu'ils utilisent, ou pas, en notre présence. On arrive ainsi à « capter » et comprendre beaucoup de choses sur eux et sur ce qu’ils nous disent pour qui les aime véritablement et sait y prêter attention. 

C’est comme cela que l’on repère et différencie vite les cas en détresse de ceux qui vont bien. 

On arrive à identifier rapidement ce qui semble ne pas tourner rond chez un individu. Stressé, malade ou désorienté, car perdu ou abandonné ? On se fait rapidement une idée et on arrive à comprendre  ce que ressent ce chat, qui est un « nouveau » au point de rencontre parmi les habitués.

Voilà comment s’est présenté Milord en septembre dernier, un beau matin : c'est un chat mâle adulte, doté d’un joli pelage qui fait penser à celui d'un grand lièvre. Son regard abattu caractéristique disait presque tout de son parcours !

Milord n'était sûrement pas arrivé là par hasard. Il avait été sans doute déposé gentiment, car on avait voulu s’en débarrasser discrètement sur le point de nourrissage dont l'association s’occupe depuis des années au vu et su de tous.

D'abord timide et en retrait, il a vite observé le manège avec les habitués qui nous font les fêtes rituelles et viennent chercher leur dose de câlins avant le repas. Cela a permis de le rassurer, malgré sa panique intérieure qui était bien palpable… Il semblait si désorienté, dans cet endroit inconnu et pas franchement accueillant... 

Il était une proie idéale, bien vulnérable, et comme tous les félins, il le savait instinctivement !   

Toujours présent dans les lieux le jour suivant, il a révélé un caractère timide, gentil et tout doux. Il a accepté le contact et s’est laissé caresser, tout tremblant, avec autant de peur que d’envie... Milord est le genre de chat qui se laisse faire la tête basse, restant sur le qui-vive, mais acceptant de prendre un gros risque : il ne cherche pas à s’enfuir tant qu’il sent que vous êtes affectueux et qu’il est bien avec vous.  La confiance est très prégnante chez notre Milord, ce qui est très touchant. 

Il ne mérite pas son sort !

Les quelques jours passés dehors sous notre protection et nos attentions lui ont permis de tenir et de vivre à peu près normalement. Et rapidement, tout a été fait au maximum une fois de plus par Les Chats libres pour le sortir de là et lui trouver un foyer temporaire.

Le voilà maintenant à l’abri et prêt à repartir dans une vraie nouvelle famille, qu’il comblera par son caractère doux, affectueux et son joli pelage soyeux de grand lièvre.

Le chat va être stérilisé et identifié et se trouve dans une famille d'accueil. Nous le proposons d'ores et déjà à l'adoption. Pour obtenir plus d'informations, composez le 06 37 16 64 67.

Jean-Denis. 19oct2020