Assemblée générale du 11 mars 2017

Cette fois-ci, le compte rendu est rédigé par une adhérente qui a publié ceci :

Je me suis rendue à l'Assemblée générale des Chats libres de Nîmes Agglo. Cela se passait au centre Pablo-Néruda, pas loin du boulevard Jean-Jaurès. Cela fait plus de cinquante ans que je n’habite plus à Nîmes, mais j'arrive à m'y reconnaître encore !

Les Chats libres de Nîmes, c'est une association qui compte plus de 2000 adhérents, dont de nombreux actifs. Des bénévoles qui se déploient en diverses tâches et spécialités. Il y a celle de terrain, où il s'agit de capturer, nourrir, surveiller, intervenir auprès des chats errants des différents quartiers. Il y a aussi les motorisées qui amènent les chats chez le vétérinaire, et les familles d'accueil, qui représentent l'un des socles les plus déterminants pour rendre les chats adoptables, car l'association ne possède pas de refuge. Il y a aussi les "confiturières", une spécialité de poids, car la vente des pots de confiture représente une bonne part de bénéfices aussi. On note également l'excellent réseau des "récupératrices" de vieux GSM, en passant par les vieilles cartouche d'encre et les stylos-feutres usagés et leur capuchon. La présidente nous a confié qu'il se trouvait tout un réseau d'ATSEM qui se charge de récupérer les vieux stylos et feutres des écoles. Là aussi, ces matériaux de rebut procurent des revenus. Il y a les spécialistes de la brocante et des vides-maison. Périodiquement, dans un patelin au sud de Nîmes, des brocantes sont organisées dans la maison et le jardin de l'une des bénévoles. Ces derniers sont de plus en plus fréquentés, et à la fin de la journée, les efforts conséquents des bonnes volontés sont récompensés, car un bon bénéfice se dégage. L'association exprime aussi une sensibilité très marquée pour les arts littéraires et artistiques. Son dernier livre, Le Peuple de l'ombre, se vend aux quatre coins de l’hexagone, ainsi que ses calendriers pourvus de magnifiques photos. Des artistes peintres amateurs et professionnels, dont certains sont reconnus, permettent aux Chats libres de Nîmes Agglo d'organiser un véritable salon de la peinture à Nîmes. De même, des mains créatrices destinent très fréquemment leurs ouvrages à l’association.