Adieu, Perle

Écoute, Perle... ceci est pour toi et tous les chats sans maître.

Lorsque tu arriveras au paradis des animaux, tâche de te faire respecter. Il y a là-haut de petites crapules que nous aimions beaucoup.

Après avoir été lâchement abandonnée lors d’un déménagement, tu as tellement attendri nos cœurs que quelques âmes se sont portées à ton secours. Avant, tu te débrouillais comme tu pouvais et c’est sûrement comme cela que tu as attrapé, un peu plus tard, une saleté qui t’a fait terriblement souffrir.

Certes, au début, nous étions maladroits, d’autant plus que certains n’étaient pas vraiment coopératifs, voire étaient carrément odieux. Hélas, tout le monde ne peut pas être compatissant, à défaut d’être intelligent. Mais je les remercie quand même, car ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort !

Si ce n'était pas suffisant, tu savais réclamer.

Comme Rome ne s’est pas faite en un jour, nous avons appris de toi et toi de nous : une minette adorable et des humains pas tous idiots ou méchants. Et progressivement, tu es devenue à la fois une mascotte et une énorme motivation à essayer de changer la condition animale, dont la tienne. Un joli félin tigré, avec une classe et une dignité sans pareil, a malheureusement incité des « crétins » à abandonner un chaton, tigré comme toi. Il est devenu ton compagnon d’infortune jusqu’à ce qu’il trouve une super maman, qui hélas, est décédée après quelques années, le laissant de nouveau orphelin. Pour toi, cela ne changeait rien, il y avait juste un peu moins de place dans la couchette de fortune. Il a eu la chance d’adopter une seconde maman ou de la séduire, va savoir…

Le service s’est amélioré : portage de repas à domicile, visites chez le vétérinaire, logement rudimentaire, puis le grand luxe, de l’amour à foison, des caresses et même une femme de ménage personnelle. Bref nous étions à ton service.

Tes yeux… si souvent décrits par Christine.

Je ne te remercierai jamais assez pour m’avoir fait rencontrer l’association Les Chats Libres de Nîmes Agglo. Lorsqu’il a fallu te piéger, c’était impossible autrement pour pouvoir te soigner. Ils ont répondu présent et ce, un lundi de Pâques ! Depuis, certains des membres de l'association sont devenus des amis et nous essayons ensemble de réduire la misère des chats dits « libres ». C’est un vaste programme... ! 

Toi, ma Perle, notre Perle, tu as créé un lien entre des personnes qui, auparavant, ne se parlaient pas plus que cela. Et là aussi, certains sont devenus de vrais amis, pour qui la notion d’entraide n’est pas un vain mot…

Tu nous as appris à ouvrir les yeux et d’autres chats ont ainsi bénéficié de notre compassion. La dernière était Bébé Manon, dont le passage éclair a illuminé notre vie et celle de sa mamie. Cela aura d’ailleurs été son dernier bonheur !

La mort ne sépare pas ceux qui s'aiment.

Alors, je dis merci à Perle et à Bijou, à Danielle, à Sandrine, Nathalie et Yves, à Mireille (la maman de Bijou) et à toutes les personnes qui lui faisaient un petit câlin, une petite gratouille, qui donnaient quelque chose pour elle ou les autres nécessiteux. Je dis également merci à Chantal, qui m’a accompagnée pour que Perle ne parte pas seule.

Je souhaite également remercier ma belle-mère et mon conjoint pour leur aide financière et morale.

Je remercie également les vétérinaires qui se sont occupés d’elle depuis 2016.

Je dis aussi merci à ceux qui l’ont tolérée, car tout le monde n’est pas obligé… Quant aux autres, ils ne méritent pas que je leur adresse la parole.

Merci au 111 rue de Brunswick.

Merci aux Chats Libres de Nîmes Agglo.

Mlle Planche Christine - Le 18 août 2019