À Pâques, on trouve aussi des chats : fin heureuse

Elle n'est pas identifiée, cela aurait été trop simple.

BERNIS - MILHAUD - Samedi 21 avril après-midi. Commence le grand week-end de Pâques et si chacun prépare ce rendez-vous familial, nous continuons à trouver encore et toujours des chats en très mauvais état ou bien des familles chatte-chatons.

Hier, nous n'avons pas failli à la tradition...

Nous l’appellerons bien évidemment Pascaline.

Sylvie B. me contacte : elle vient de trouver sur la route une minette extrêmement faible, qui a encore la force, si elle ne tient pas vraiment debout, de tendre la tête pour qu'on la caresse. La chatte offre un regard plein de reconnaissance à cette famille qui vient de la prendre dans sa voiture.

Le cabinet de notre vétérinaire n'est pas encore fermé et ce professionnel accepte de prendre l'animal. Il va la garder jusqu'à mardi, car elle est vraiment trop déshydratée.

La même chose est arrivée cette semaine à Marie, à Théziers. Là, ce n'est pas une chatte qui a été découverte, mais un groupe constitué d'une dizaine de chats, tous en très mauvais état.

Voilà le quotidien de l'association.

Lundi 21 avril, jour de Pâques. Nous recevons un message sur Facebook : la chatte a une famille ! Nous voilà contentes pour la minette et pour sa propriétaire. Mardi, tout rentre dans l'ordre... Regardez comme Canelle (notre Pascaline va mieux ! Voilà une histoire qui finit bien !