A la déchetterie trois rebuts vivant de notre société ...

Tam-bennePar une de ces chaudes journées qu'on a eu cet été, je suis allée un matin jeter mes sacs d'herbe fraîchement tondue à la déchetterie dont je dépends. Je repartais contente d'en avoir fini quand en passant devant une benne  je vis un corps clair et squelettique étendu par terre avec son chaton dessus.
La joie qui m'habitait quelques minutes avant retomba comme un soufflé.
Je fis demi-tour dès que possible pour me garer convenablement et voir si le chaton tétait une mère encore en vie ou pas.
Mais oui, il y a bien trois chats sous cette poubelle.
Voyant un employé du lieu regarder les chats en contre bas, je lui demande des infos. Ils sont "apparus" il y a trois jours, il y avait une mère et 2 chatons mais l'un d'eux est déjà mort, sûrement de
faim. Et puis il a entendu du bruit dans un de ces immenses containers et il a trouvé un autre chaton plus grand celui-là. Il l'a sorti et l'a mis à proximité de la maman chatte en espérant qu'elle l'accepte. La pauvre bête littéralement asséchée, ne pouvant plus nourrir ses propres petits pris malgré tout sous sa protection cet autre abandonné de la vie.

Midi arriva et la déchetterie allait fermer jusqu'à 15h. De toute façon, je n'avais rien pour attraper la famille ni d'endroit où les mettre en arrivant chez moi. J'ouvris donc un sachet de croquettes (oui, j'en ai toujours avec moi!) et on se donne rendez-vous à 15h, en espérant qu'ils ne se fassent pas écraser ou partent se cacher dans un endroit inaccessible...

chats-poubelle.jpgGC'est l'été et je sais pertinemment que l'association croule sous les abandons et les chatons. Une seule solution, virer toutes mes affaires de la chambre d'ami et leur préparer avec force carton pour barricader lit, commode et autres recoins pour qu'ils ne s'enfilent pas dessous. Après tout quand on a la place pour 5 on l'a pour 8!
15h30: je ne suis plus très fraîche après mon déménagement top chrono et la course aux cartons mais je suis de retour pour attraper les 3 chats sous un soleil de plomb.
Tam, la mère affamée, rentre sans trop de peine après avoir jeté un œil sur ses chatons.
Je caresse le petit roux en train de manger, et hop! dans la caisse, et de 2.
Par contre, le plus petit est effrayé et il reste inaccessible. Allez la maman tu vas bien m'aider à vous sortir de là, appelle-le. Enfin, ouf! ça a mis du temps mais voici le petit dernier à l'abri.
Pas de temps mort, direction le vétérinaire car vu l'état de Tam elle a besoin de soin. Verdict: tous les 3 sont plein de puces, ils ont de suite un vermifuge chaton même la mère tant elle est maigre. Ses dents sont dans un triste état à cause de la malnutrition et il faudra lui en arracher beaucoup. Elle se love dans les bras de l'assistante en la regardant de ses yeux bleus magnifiques. Oui, Tam est une siamoise, bonne mère et affectueuse mais ça ne lui a pas évité l'acte lâche de l'abandon.

Maintenant en pleine forme, Tam, son chaton Spot noir et blanc et Wilson son fils de cœur rouquin sont à l'adoption chez Céline au 06.08.32.27.50

Toutes proportions gardées, à la lecture du récit de Céline me vient à l'esprit les mots de Joseph Gourand : "Nous ne savions plus très bien si nous appartenions au monde des vivants ou à celui des morts dans ce mouroir à ciel ouvert ou l’éternité valait dix minutes tout au plus."